Robert Dussaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Dussaut
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement
Distinction

Robert DussautParis - † ) est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quatrième enfant d'Anatole Martial Dussaut (directeur d'hôpital) et de Marthe Dussaut (ils étaient cousins germains), il entre au Conservatoire de Paris en 1920. Violoniste de formation, il obtient le premier grand prix de Rome en 1924 avec la Cantate les Amants de Vérone[1]. Après son séjour à la Villa Médicis à Rome de 1925 à 1928, il enseigne au Conservatoire de Paris à partir de 1936.

Son catalogue abondant couvre plusieurs genres de musiques : théâtrale, orchestrale, de chambre et vocale. On lui doit ainsi parmi de nombreux ouvrages, un Quatuor à cordes qui a été couronné par l’Académie des Beaux-Arts par le 1er Grand Prix Jacques Durand. Avec instruments supplémentaires, cette œuvre est également à son catalogue comme Symphonie n°1 pour cordes, suivie d’une 2e Symphonie Chorégraphique ; des cycles de mélodies dont Elégie et Printemps également en version violon et piano ; plusieurs drames lyriques et particulièrement : La Fontaine de Pristina et Altanima, opéra créé en 1969 au Grand théâtre de Bordeaux.

Il repose au cimetière de Cenon dans le caveau familial.

Hélène Covatti, compositeur, et Robert Dussaut sont les parents de la pianiste Thérèse Dussaut.

Œuvres de Robert Dussaut[modifier | modifier le code]

  • Altanima, drame lyrique en 3 actes d'après une pièce d'Audiberti, créé le à Bordeaux sous la direction de Jean Entremont, avec Berthe Montmart dans le rôle titre.
  • La Fontaine de Pristina, drame lyrique en 4 actes, paroles et musique de l'auteur
  • Manette Lescaut, opéra-comique en 3 actes. Livret de Michel Carré
  • La conversion de Némania, 3 actes, paroles et musique de l'auteur

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]