Robert Charpentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Charpentier
Robert Charpentier, Guy Lapébie, Jean Goujon, Roger-Jean Le Nizerhy.jpg

Robert Charpentier, Guy Lapébie, Jean Goujon et Roger-Jean Le Nizerhy (de gauche à droite) aux Jeux olympiques d'été de 1936

Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
1937 Alcyon - Dunlop
1946-1947 La Perle - Hutchinson
1948 Génial Lucifer - Hutchinson, Olympia - Dunlop
1949 Rochet - Dunlop
1950-1951 J.B. Louvet
Principales victoires
Robert Charpentier en 1934.

Robert Charpentier, né le à Maule (Yvelines) et mort le à Issy-les-Moulineaux, est un coureur cycliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orphelin très jeune, il débute rapidement dans la vie comme garçon boucher.

Il entre au début de 1933 au C.S. 15e. Il finit alors deuxième de la demi-finale du Premier Pas Dunlop, terminant sixième en finale, puis il remporte Paris-Malesherbes (comptant pour le Prix Yellow), et le lendemain Paris-Chartres.

En 1934, il gagne le championnat de la Boucherie, Paris-Saint-Quentin, Paris-Mouy, Paris-Cayeux, et Paris-Contres.

En octobre 1935, il gagne l'Omnium des jeunes routiers, au Vel'Div'. En août 1936, il est deuxième de Paris-Dieppe.

En 1936, il est surtout triple champion olympique, sur route individuel et par équipes, ainsi que sur piste en poursuite par équipes. Il est alors licencié au Vélo Club de Levallois (le VCL), ainsi que Guy Lapébie, second de l'épreuve individuelle sur route et Jean Goujon, membre de l'équipe de poursuite par équipe.

Guy Lapébie lui contesta toujours sa victoire dans l'épreuve sur route olympique individuelle. L'entraîneur olympique s'appelait Paul Ruinart.

Le , le palais des sports Robert-Charpentier (5e surface sportive européenne couverte, avec trois gymnases) était inauguré par Jean-François Lamour à Issy-les-Moulineaux.


Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultat sur le Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1947 : abandon (2e étape)


Liens externes[modifier | modifier le code]

.