Robert Charbonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charbonneau.
image illustrant un écrivain image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant un écrivain québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robert Charbonneau
Naissance
Montréal, Québec
Décès (à 56 ans)
Saint-Jovite, Québec
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Robert Charbonneau est un écrivain québécois né à Montréal, Québec, le et décédé le à Saint-Jovite, Québec[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Charbonneau est un journaliste et écrivain de langue française. Il suit ses études classiques au Collège Sainte-Marie et est bachelier en 1933[2]. Étudiant à l'Université de Montréal, il en sort diplômé en journaliste un an plus tard en 1934[1].

Il crée avec Paul Beaulieu, en 1934[3], La Relève (le journal des étudiants) qui devient la Nouvelle Relève en 1941 et qu'il dirige jusqu'en 1948[2].

En 1940, il fonde avec Claude Hurtubise les Éditions de l'Arbre qu'ils président jusqu'en 1948, année de sa fermeture[4].

En 1949, il reprend son ancien métier de journaliste et devient adjoint au directeur de l'information à La Presse[3] (journal canadien).

Le fonds d'archives de Robert Charbonneau est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[5].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Roman
  • Ils possèderont la terre, Éditions de l'Arbre, Le Serpent d'airain (1941) ; réédition, Bibliothèque québécoise, 2001
  • Fontile, Éditions de l'Arbre (1945 ?)
  • Les Désirs et les Jours, Éditions de l'Arbre (1948 ?)
  • Aucune créature, Éditions Beauchemin (1961)
  • Chronique de l'âge amer, Éditions du Sablier (1967)
Autres publications
  • Connaissance du personnage, Éditions de l'Arbre (1944)
  • Petits poèmes retrouvés, Éditions de l'Arbre (1945)
  • La France et nous, Éditions de l'Arbre (1947 ?) ; réédition, Bibliothèque québécoise, 1993
  • Robert Charbonneau et la création romanesque, les Éditions du Lévrier (1948)
  • Aucun chemin n'est sûr..., XYZ éditeur (1990), ouvrage posthume

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Charbonneau, Robert », sur Historica dominion (consulté le 25 janvier 2010)
  2. a et b « Charbonneau, Robert », sur L'île (consulté le 25 janvier 2010)
  3. a et b « Robert Charbonneau », sur L'académie des lettres du québec (consulté le 27 janvier 2010)
  4. « Fondation des Éditions de l'Arbre », sur Bilan du siècle (consulté le 27 janvier 2010)
  5. Fonds Robert Charbonneau (MSS66) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)