Robert Calle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Calle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Robert Calle, dit Bob Calle, né en à Aigues-Vives et mort le à Paris, est un cancérologue, célèbre collectionneur d'art contemporain, et ancien directeur de musée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin de formation spécialisé en radiologie et cancérologie, Robert Calle arrive à Paris en 1948 à l'Institut Curie avant d'en devenir le directeur dans les années 1980.

Bob Calle est plus connu du grand public pour sa passion de l'art contemporain. Il s'est lié d'amitié avec de nombreux artistes comme César, Arman, Mimmo Rotella, Bernard Quentin, Martial Raysse, Christian Boltanski, Daniel Pommereulle, ou Annette Messager[1]. C'est à leur contact que sa fille, Sophie Calle, développera son goût pour les créations contemporaines. Après sa retraite de l'Institut Pasteur, le maire de Nîmes, Jean Bousquet, lui confie dès 1985 le projet et le développement de la collection permanente du Carré d'art[2]. Il assure la direction de cet équipement de 1986 à juin 1993, en codirection avec Guy Tosatto dès octobre 1991[3].

Dans les années 2000, il entreprend l'établissement du catalogue raisonné de l'œuvre de Christian Boltanski dont il publie le premier volume en 2009 (période 1969-1974)[4].

Il meurt le 6 avril 2015 à Paris[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père de la plasticienne Sophie Calle.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bob Calle, Collectionneur d’art contemporain dans Le Journal des arts no 261 du 8 juin 2007
  2. Nîmes: l'autre Maison carrée dans L'Express du 13 mai 1993.
  3. Guide de la collection - Carré d'Art Musée d'art contemporain de Nîmes, RMN / Carré d'Art, , 143 p. (ISBN 2711840956)
  4. Interview de Bob Calle, lettre d'actualité no 4 de 2010, sur le site artyparade.com
  5. « Nîmes : la disparition de Robert Calle », sur MidiLibre.fr (consulté le 8 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]