Robert Calcagno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calcagno.

Robert Calcagno
Illustration.
Robert Calcagno, le 10 juin 2013.
Fonctions
Conseiller de gouvernement - Ministre pour l’Équipement, l’Environnement et l’Urbanisme
Monarque Albert II
Ministre d'État Jean-Paul Proust
Prédécesseur Gilles Tonelli[1]
Successeur Gilles Tonelli
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Menton (France)
Nationalité Française (1960-2009)
Monégasque (depuis 2009)
Diplômé de ENPC
École polytechnique
Université Columbia

Robert Calcagno est un dirigeant monégasque né le à Menton (Alpes-Maritimes).
Il a occupé ses fonctions ministérielles dans le gouvernement monégasque entre 2006 et 2009[2],[3].Directeur général de l’Institut océanographique[4]depuis 2009, Il dirige à ce titre le Musée océanographique de Monaco et la Maison des océans à Paris.
Son engagement en faveur de la protection des océans, d’un meilleur équilibre entre l’Homme et la Nature et plus largement son implication dans la vie économique, culturelle, et internationale de la Principauté de Monaco font de lui un des acteurs clés de la politique menée par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco[5].

Nationalité et études[modifier | modifier le code]

Il a fréquenté le lycée Albert-Premier de Monaco (1970-1978)[6] — établissement fréquenté aussi par le futur prince Albert II, de deux ans son aîné — et le lycée Masséna de Nice (1978-1980)[7].

Il est diplômé de l'École polytechnique (1980-1983)[6] et de l'École nationale des ponts et chaussées en 1986[7],[8].

Il obtient ensuite un master of business administration (MBA) for executive à l’université Columbia de New York[9].

En 2009, le Prince Albert II lui confère la nationalité monégasque[10].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1996 il crée et dirige Transroute Asia Pacific à Sydney. Il devient ensuite directeur général du groupe Egis groupe de conseil et d’ingénierie dans les domaines des transports, de la ville, de l’eau et de l’environnement; jusqu'en 2003.

De 2003 à 2005 il est directeur général des services de la communauté urbaine Nice Côte d'Azur[9] au moment du projet de la première ligne du tramway de Nice[11].

Carrière à Monaco[modifier | modifier le code]

En 2005, il rejoint le cabinet du prince Albert II de Monaco[12].Il est nommé l'année suivante conseiller de gouvernement - Ministre chargé de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme auprès de Jean-Paul Proust, ministre d’État[13]. Ses travaux consistent principalement à poursuivre l’urbanisation des terrains de l’ancienne voie ferrée, à lancer la consultation sur l’extension maritime du territoire et à constituer le code de l'environnement monégasque[14],[15],[16].

En 2009, il devient directeur général de l’Institut océanographique et du Musée océanographique de Monaco[17],[18].Il s’attache notamment à offrir une nouvelle dynamique à ce dernier, en accompagnant sa restauration pour le centenaire de l’institution. Il favorise l’ouverture du musée à l’art contemporain, en accueillant tour à tour des artistes de renommée internationale tels que Damien Hirst, Mark Dion, Huang Yong Ping, Marc Quinn ou encore Philippe Pasqua, ainsi que des collectifs d'artistes - chinois pour "On Sharks & Humanity, aborigènes et d'Océanie pour Taba Naba.

Il est également membre du conseil d’administration de la Fondation Prince-Albert-II-de-Monaco depuis sa création en 2006 et membre du conseil d'administration du Centre Scientifique de Monaco depuis 2009[19].

Hors de la Principauté, il fut, de 2009 à 2012, administrateur du parc national du Mercantour[9].

En 2010, c’est avec son concours qu’est lancée la « Monaco Blue Initiative », un rendez-vous international de réflexion sur la protection des océans[20],[21].

Depuis 2011, il est membre du conseil stratégique de l'attractivité de Monaco, il y préside la commission qualité de vie[22].

Membre de la Société des Explorateurs Français depuis 2016[23].

Membre du conseil académique de l'Université de recherche Paris-Sciences-et-Lettres depuis 2017 [24]

2017-2020, il intègre l’équipe des Explorations de Monaco, un programme d’explorations scientifiques de 3 ans sur les océans, lancé par S.A.S. le Prince Albert II.
Il est le Responsable de la campagne, dont les missions pluridisciplinaires associent sciences naturelles et humaines, environnement et homme[25]. A ce titre il a participé aux missions aux Palaos[26], sur le récif de Tubbataha aux Philippines, au Cabo Verde et celles sur l’Île de Malpelo au large de la Colombie[27].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 2007, il est nommé chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur française[28].
Le 7 novembre 2014, il est nommé chevalier dans l’Ordre de Saint-Charles[29].
Le 29 mars 2016, il est promu officier de l'Ordre du Mérite maritime français [30].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Questions à Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour l'équipement, l'environnement et l'urbanismede la principauté de Monaco » (consulté le 17 juin 2013)
  2. « Le nouveau gouvernement monégasque fait sa rentrée », (consulté le 17 juin 2013)
  3. « Ordonnances souveraines ( Nominations fonctionnaires ) », (consulté le 26 juillet 2013)
  4. « Les requins, pas si sanguinaires, menacés par l'homme » (consulté le 10 juin 2013)
  5. « L’homme qui voulait sauver les océans », (consulté le 17 mai 2018)
  6. a et b http://copainsdavant.com/p/robert-calcagno-3821512 : site Copains d’avant consulté le 18 juin 2013.
  7. a et b http://copainsdavant.com/p/robert-calcagno-3821512 : site Copains d’avant consulté le 18 juin 2013.
  8. « Resumé » (consulté le 17 juin 2013)
  9. a b et c Notice « Calcagno, Robert, Jean, Michel » (né en 1960), page 430 in Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 44e édition pour 2013 éditée en 2012, 2371 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-053-4).
  10. Journal officiel de Monaco. Ordonnance souveraine n° 2.043 publiée le 26 janvier 2009. Consulté le 26 juillet 2013.
  11. « Nice : démarrage des travaux du centre de maintenance du tramway, publié le 8 novembre 2004, site [[Le Moniteur]] consulté le 15 janvier 2014. »
  12. « Robert Calcagno » (consulté le 21 juin 2012)
  13. Capital, no 172 à 175, p. 25, éd. Prisma presse, 2006.
  14. http://www.lefigaro.fr/societes-francaises/2008/03/25/04010-20080325ARTFIG00294-monaco-va-construire-un-nouveau-quartier-sur-la-mer-.php : Keren Lentschner, « Monaco va construire un nouveau quartier sur la mer : Cinq concurrents, dont Bouygues, Eiffage et Vinci, déposent aujourd’hui leur projet dans le cadre du grand appel d’offres de la Principauté », 25 mars 2008, site du Figaro consulté le 21 juin 3013.
  15. http://www.nicematin.com/article/environnement/monaco-une-%C2%AB-presquile-%C2%BB-de-15-hectares-gagnee-sur-la-mer-en-2015.43955.html : « Monaco Une « presqu'île » de 15 hectares gagnée sur la mer en 2015 », 1er octobre 2008, site de Nice-Matin consulté le 21 juin 2013.
  16. Grégoire Allix, « Monaco, paradis pour "starchitectes" », LeMonde.fr (consulté le 9 septembre 2014)
  17. http://www.nicematin.com/article/monaco/monaco-robert-calcagno-son-plan-pour-le-musee-oceanographique.29314.html : « Monaco Robert Calcagno : son plan pour le musée océanographique », publié le mercredi 22 avril 2009. Nice-Matin consulté le 18 juin 2013
  18. Le Figaro Magazine, numéros 1532 à 1535, p.64, 2010.
  19. http://www.centrescientifique.mc/fr/3470.aspx
  20. « "Les grands fonds au menu de la Conférence biodiversité marine à Monaco" », 20minutes.fr (consulté le 29 juillet 2013)
  21. Audrey Chauvet, « Robert Calcagno: «La disparition des requins aurait des conséquences très graves» », 20minutes.fr (consulté le 21 juin 2012)
  22. « Troisième réunion plénière du Conseil Stratégique pour l’Attractivité », (consulté le 1er octobre 2014)
  23. http://www.societe-explorateurs.org/societaires/societaires-actuels/
  24. https://www.psl.eu/universite/organisation/conseil-academique
  25. « Tout ce que vous devez savoir sur les prochaines expéditions scientifiques du prince Albert », (consulté le 17 janvier 2018)
  26. « Robert Calcagno: «La disparition des requins aurait des conséquences très graves» », (consulté le 16 mai 2018)
  27. « Avt I six plongées dans le parc naturel des récifs de Tubbataha », (consulté le 16 mai 2018)
  28. « Décret du portant promotion et nomination », (consulté le 19 juin 2013)
  29. « Ordonnance Souveraine n° 5.044 du 17 novembre 2014 portant promotions ou nominations dans l’Ordre de Saint-Charles. », (consulté le 17 mai 2018)
  30. « Robert Calcagno décoré de l'Ordre du Mérite Maritime », (consulté le 16 mai 2018)
  31. « Coup de cœur » (consulté le 19 juin 2013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]