Robert Boyd (anthropologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert Boyd.

Robert Boyd, né le 11 février 1948 à San Francisco, est un anthropologue américain. Il enseigne à la School of Human Evolution and Social Change (SHESC) à l'université d'État de l'Arizona. Ses thèmes de recherche comprennent la psychologie évolutionniste. Avec son épouse, la primatologue Joan B. Silk, il a écrit L'Aventure humaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Boyd est né à San Francisco. Il a étudié la physique à l'université de Californie à San Diego (B. A., 1970). En 1975, il a obtenu un Ph.D. en écologie à l'université de Californie à Davis. De 1980 à 1984, il a été professeur adjoint du département de foresterie et sciences de l'environnement à l'université Duke. Par la suite, il a enseigné deux ans au département d'anthropologie à l'université Emory. De 1988 à 2012, Boyd a été membre du corps professoral du département d'anthropologie de l'université de Californie à Los Angeles. Il est actuellement professeur à la School of Human Evolution and Social Change (en) à l'université d'État de l'Arizona.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Boyd et Peter Richerson, Culture and the evolutionary Process, Chicago, University of Chicago Press, (ISBN 0226069338)
  • Robert Boyd et Joan B. Silk, How humans evolved, W. W. Norton, (ISBN 0393932710).
  • Robert Boyd et Peter Richerson, Not by genes alone: how culture transformed human evolution, Chicago, University Of Chicago Press, (ISBN 0226712125)
  • Robert Boyd et Peter Richerson, The origin and evolution of cultures, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 019518145X)
  • Robert Boyd, Joseph Henrich, Samuel Bowles et Colin Camerer, Foundations of human sociality: economic experiments and ethnographic evidence from fifteen small-scale societies, Oxford New York, Oxford University Press, (ISBN 9780199262052)
  • Robert Boyd, Herbert Gintis, Ernst Fehr et Samuel Bowles, Moral sentiments and material interests: the foundations of cooperation in economic life, Cambridge (Massachusetts), MIT Press, (ISBN 9780262572378)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]