Robert Benoit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Robert Benoît)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Benoit
Robert Benoit.jpg
Robert Benoit en 2008.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
Nationalité
Activité

Robert Benoit est un acteur français né le , directeur et fondateur de la compagnie Pic'Art Théâtre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Acteur français, ancien élève[2] de René Simon et Fernand Ledoux au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, promotion 1967[3].

Il a obtenu un Premier prix à l’unanimité en Comédie Moderne, un second en Comédie Classique, un Premier Accessit en Tragédie (1967).

Son premier grand rôle théâtral a été dans Roméo et Juliette en 1968, mis en scène par Michael Cacoyannis[4], de William Shakespeare au Théâtre national de Chaillot.

Au cinéma, après ses premiers rôles chez Claude Autant-Lara (Le Journal d'une femme en blanc, 1965) et Pierre Kast (Drôle de jeu, 1968), il s'est rendu célèbre en 1974 par son rôle de Michel Caral dans L'Ombre d'une chance de Jean-Pierre Mocky, suivi par beaucoup des téléfilms (Julie Charles de Jean Kerchbron, jumeaux de La tour de Nesle[5], Marc dans Un jour sombre dans la vie de Marine[6], Julien dans Au bout du chemin).

Il a créé le Pic'Art Théâtre[7],[8] en 1988.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées
Téléfilms 
1966 : La Machine à écrire, téléfilm français de Gilbert Pineau d'après la pièce de théâtre de Jean Cocteau : Pascal et Maxime

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pic'Art Théâtre, compagnie de théâtre dans l'Oise, Picardie », sur www.pic-art-theatre.fr (consulté le 23 décembre 2017)
  2. « Annuaire par nom et/ou promotion - Rue du conservatoire - ALUMNI du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique », sur www.rueduconservatoire.fr (consulté le 23 décembre 2017)
  3. « Robert BENOIT - Profil - Rue du conservatoire », sur www.rueduconservatoire.fr (consulté le 22 décembre 2017)
  4. « Michael Cacoyannis et les répétitions de "Roméo et Juliette », sur http://www.ina.fr, (consulté le 20 décembre 2017)
  5. « La Tour de Nesle », sur http://www.ina.fr
  6. « Un jour sombre dans la vie de Marine », sur http://php88.free.fr
  7. « Pic'Art Théâtre | Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 22 décembre 2017)
  8. https://www.pic-art-theatre.fr/robert-benoit/
  9. http://data.bnf.fr/39467538/photo_finish_spectacle_1964/
  10. https://www.lesarchivesduspectacle.net/?IDX_Spectacle=17320
  11. « Les Garçons de la bande », sur https://www.lesarchivesduspectacle.net.
  12. http://www.ina.fr/video/LXF01005519
  13. http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Du-monde-entier/L-Ecole-des-dictateurs
  14. Martine Silber, « "Lettre à mon juge" : Le monstre ordinaire de Georges Simenon », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  15. Nathalie Simon, « Bouleversante Lettre à ma mère », Le Figaro,‎
  16. « PLATEAU PICARD Sur scène, Robert Benoit aborde le cancer de la prostate sans tabou », sur http://www.courrier-picard.fr/

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :