Robert Barker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barker.

Robert Barker, né en 1739 à Newcastle upon Tyne et décédé le à Lambeth (Surrey), est un artiste peintre anglais d'ascendance irlandaise. Il est l'inventeur de la vue peinte en panorama.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portraitiste autodidacte, Robert Barker, lors d'une promenade sur les hauteurs d'Édimbourg imagine une nouvelle façon de représenter le paysage qu'il a sous les yeux, dans sa totalité et de façon circulaire. Il nomme celle-ci « la nature à coup d'oeil » (sic) quand il dépose le brevet le 19 juin 1787. Le terme « panorama » sera forgé en 1792.

Dans le descriptif, il précise que la toile doit avoir une forme circulaire, disposée d'un éclairage par le haut et que le spectateur, placé au centre, doit se trouver à la bonne distance, ni trop en dessous, ni au dessus.

Il conçoit alors une attraction, d'abord à son domicile, où il expose une vue d’Édimbourg, puis une vue de Londres dans un bâtiment provisoire construit en rotonde qui retient l'attention. Le panorama de la ville de Londres est son premier véritable panorama — et le premier au monde. Il fait alors construire à Leicester Square en 1794, un bâtiment de forme cylindrique sur deux étages muni d'une série de petits escaliers, vaste hall éclairé par une verrière, dans lequel il expose la flotte navale à Spithead. En 1799, il montre la bataille navale d'Aboukir.

Il montre aussi une Vue de la ville et du port de Portsmouth, ainsi que des vues de plusieurs autres villes anglaises et des scènes de marine.

En avril 1799, l'ingénieur américain Robert Fulton achète les droits d'exploitation et de perfectionnement pour la France et monte le premier panorama à Paris, à l'emplacement d'un ancien jardin boulevard des Capucines : il s'agit d'une vue de Paris depuis les Tuileries peinte par Pierre Prévost, aidé de Constant Bourgeois, Denis Fontaine et Jean Mouchet.

Robert Barker est le père de Henry Aston Barker qui poursuivra son œuvre.

Lien externe[modifier | modifier le code]