Robert Aytoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Aytoun
Naissance
Fife, Écosse
Décès
Londres, Angleterre
Auteur
Langue d’écriture Anglais

Œuvres principales

Diophantus and Charidora

Sir Robert Aytoun ou Ayton ou, moins souvent, Aiton[citation nécessaire] (1570-1638) est un poète et courtisan écossais[1], né en 1570 dans le Fife et mort à Londres en 1638.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Ayton est le fils de Andrew Ayton de Kinaldie . Avec son frère aîné[réf. nécessaire], il entre au St Leonard's College à St Andrews, en 1584. Après avoir obtenu un Master of Arts de St Andrews, en 1588, il étudie le droit civil à Paris, puis occupe la fonction d'ambassadeur de l'Empereur ainsi que d'autres postes à la cour[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Aytoun, Sir Robert », dans Hugh Chisholm (éd.), Encyclopedia Britannica, vol. 3, (lire sur Wikisource), p. 77
  2. (en) « Ayton, Sir Robert », dans John William Cousin, A short bibliographical dictionary of English litterature, Londres, J. M. Dent & Sons, (lire sur Wikisource), p. 16.
  • (en) « Aytoun, Sir Robert », dans T.S. Baynes (éd.), Encyclopedia Britannica, vol. 3, (lire sur Wikisource), p. 165.
  • (en) Alexander Balloch Grosart, « Ayton, Robert », dans Leslie Stephen, Dictionary of National Biography, vol. 2, (lire sur Wikisource), p. 300-302.
  • (en) M.D. Law, « Aytoun, Sir Robert », dans Chambers Encyclopedia, vol. 2, Londres, George Newnes, , p. 15.
  • Elizabeth Knowles, Oxford Dictionary of Quotations, Oxford University Press, (ISBN 9780199668700, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]