Robert Aytoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Aytoun
Naissance
Fife, Écosse
Décès
Londres, Angleterre
Auteur
Langue d’écriture Anglais

Œuvres principales

Diophantus and Charidora

Sir Robert Aytoun ou Ayton ou, moins souvent, Aiton[citation nécessaire] (1570-1638) est un poète et courtisan écossais[1], né en 1570 dans le Fife et mort à Londres en 1638.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Ayton est le fils de Andrew Ayton de Kinaldie . Avec son frère aîné[réf. nécessaire], il entre au St Leonard's College à St Andrews, en 1584. Après avoir obtenu un Master of Arts de St Andrews, en 1588, il étudie le droit civil à Paris, puis exerce la fonction d'ambassadeur de l'Empereur ainsi que d'autres postes à la cour[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Aytoun, Sir Robert », dans Hugh Chisholm (éd.), Encyclopedia Britannica, vol. 3, (lire sur Wikisource), p. 77
  2. (en) « Ayton, Sir Robert », dans John William Cousin, A short bibliographical dictionary of English litterature, Londres, J. M. Dent & Sons, (lire sur Wikisource), p. 16.
  • (en) « Aytoun, Sir Robert », dans T.S. Baynes (éd.), Encyclopedia Britannica, vol. 3, (lire sur Wikisource), p. 165.
  • (en) Alexander Balloch Grosart, « Ayton, Robert », dans Leslie Stephen, Dictionary of National Biography, vol. 2, (lire sur Wikisource), p. 300-302.
  • (en) M.D. Law, « Aytoun, Sir Robert », dans Chambers Encyclopedia, vol. 2, Londres, George Newnes, , p. 15.
  • Elizabeth Knowles, Oxford Dictionary of Quotations, Oxford University Press, , 1126 p. (ISBN 978-0-19-966870-0, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]