Robert Armstrong-Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Robert Armstrong-Jones
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Armstrong-Jones en 1933
Naissance
Ynyscynhaearn, Caernarfonshire (Pays de Galles)
Décès (à 85 ans)
Plas Dinas, Caernarfonshire (Pays de Galles)
Activité principale
Physicien, Psychiatre
Formation
University of Wales, Bangor
Conjoint
Margaret Roberts
Descendants

Elaine Wauchope (fille) Ronald Armstrong-Jones (fils) Gwendolen Buckley (fille)

Antony Armstrong-Jones, 1st Earl of Snowdon (petit-fils)
La tombe de Robert Armstrong-Jones et de son épouse Margaret est à gauche. À droite se trouve la tombe de Ronald Armstrong-Jones.

Sir Robert Armstrong-Jones, CBE JP DL FRCS FRCP FSA (né Robert Jones le 2 décembre 1857 - décédé le 30 janvier 1943) était un médecin et psychiatre gallois .

Il est né à Ynyscynhaearn, Caernarvonshire, fils d'un ministre de la Congrégation. Il a fait ses études à la Porthmadog Grammar School [1] et à la Grove Park School de Wrexham, où il a étudié la médecine à l'Université du Pays de Galles, Bangor et à l'hôpital St. Bartholomew. Devenu spécialiste du traitement des maladies mentales, il a travaillé comme médecin auxiliaire à la Royal Earlswood Institution et à Colney Hatch dans les années 1880, et est devenu médecin résident et surintendant de l'asile Earlswood Asylum en 1888. En 1893, il devint le premier surintendant du Claybury Asylum du London County Council où il développa de nouveaux traitements. La même année, il épousa Margaret Roberts (1868-1943), la fille aînée de Sir Owen Roberts de Plas Dinas, Caernarfon .

Armstrong-Jones a donné des conférences à l'hôpital St Bartholomew et est devenu médecin consultant en maladies mentales auprès des forces militaires de Londres et d'Aldershot. En 1913, il a pris le nom de famille supplémentaire d'Armstrong, qui avait été le nom de jeune fille de la mère de sa femme, Jane Armstrong Roberts, [2] parce qu'il voulait se distinguer d'un autre éminent Robert Jones de l'époque. Pendant la Première Guerre mondiale, il a été nommé lieutenant-colonel du Royal Army Medical Corps ; il a été fait chevalier dans les honneurs du Nouvel An 1917, et après la guerre, il a été nommé commandant de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE) en reconnaissance de son service de guerre. Il a été nommé haut shérif du Caernarvonshire en1929. Il était membre du Royal College of Physicians et du Royal College of Surgeons. [1]

Armstrong-Jones avait un fils, Ronald Armstrong-Jones, et deux filles, Elaine Margaret Wauchope (1895-1965) et Gwendolen Jane Buckley (1905-1985) qui a épousé Sir Denys Buckley . [3]

Armstrong-Jones est décédé à Plas Dinas à l'âge de 85 ans. [4] Sa femme ne lui a survécu que de quatre mois. Leur fille Elaine a épousé le colonel Charles Wauchup. Le fils d'Armstrong-Jones, Ronald, est devenu avocat, a épousé Anne Messel (d'abord) et était le père d'Antony Armstrong-Jones, 1er comte de Snowdon, le beau-frère de la reine Elizabeth II .

Les références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Helen Cathcart, Lord Snowdon, London, W.H. Allen, (lire en ligne), 27
  2. Helen Cathcart, Lord Snowdon, London, W.H. Allen, (lire en ligne), 29
  3. Burke's Peerage, Baronetage & Knighthood, 107, [détail de l’édition] (ISBN 0-9711966-2-1), p. 3672
  4. « Index entry », FreeBMD, ONS (consulté le 16 décembre 2017)