Robbie Williams (snooker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le joueur professionnel de snooker. Pour le chanteur britannique, voir Robbie Williams.

Robbie Williams
Image illustrative de l’article Robbie Williams (snooker)
Robbie Williams au Paul Hunter Classic 2016
Fiche d'identité
Nationalité Drapeau : Angleterre Anglaise
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Wallasey
Professionnel Depuis 2012
Meilleur classement mondial 47e ((2017)
Gains 265 184 £[1]
Break le plus élevé 144

Robbie Williams est un joueur professionnel de snooker depuis 2012 né le dans la localité britannique de Wallasey.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts prometteurs[modifier | modifier le code]

Robbie Williams participe aux championnats du monde amateur des moins de 21 ans 2007 disputés en Inde[2], compétition où il s'incline en huitième de finale[3]. Vainqueur du Paul Hunter English Open en 2010, il fait partie de la sélection anglaise qui remporte le championnat d'Europe par équipe en mars 2012.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Robbie Williams obtient le droit de passer professionnel en remportant son quart de finale sur le score de 4 à 3 lors Qualifying School Event Tree de [4],[5]. Il dispute son premier tournoi en tant que professionnel en juillet 2012 à l'occasion du Wuxi Classic. Lors de cette saison 2012-2013, il ne franchit les qualifications qu'à une seule reprise, lors du Snooker Shoot-Out où il ne franchit qu'un tour avant de s'incliner contre Jack Lisowski. Il termine l'année au 79e rang mondial.

Sa saison suivante commence mieux : il obtient une place pour les demi-finales de l'Open indien 2013, profitant d'opposition face à des joueurs moins solides jusqu'en quart. À ce stade de la compétition, il bat Anthony McGill, alors 48e au classement mondial (4-0). Il s'incline lors du tour suivant face à Ding Junhui sur le score de 4 à 1. Le reste de la saison va être mitigé pour l'Anglais. Il progresse toutefois au classement mondial, terminant l'année au 62e rang.

Sans connaitre de résultats notables, Williams continue sa progression pour atteindre le 50e rang mondial. Ce classement va donc le laisser avec de plus grandes responsabilités dans les gros tournois.

La saison 2015-2016 est semblable à la précédente : Robbie Williams a du mal à passer les qualifications. Lorsqu’il franchit cette étape, il s'incline dans les premiers tours. Cependant, il réussit bien le championnat du Royaume-Uni de snooker 2016 puisqu'il y passe deux tours en battant au deuxième Joe Perry, alors 10e joueur mondial. C'est d'ailleurs à l'issue de ce résultat qu'il atteint le 48e rang mondial, ce qui est alors son meilleur classement en carrière. Il occupe le 55e rang du classement mondial au terme de la saison[6].

Le calendrier du circuit de snooker connait des évolutions lors de la saison 2016-2017 avec la suppression d'épreuves du tour européen au profit d'autres épreuves ranking, ce qui lui permet de participer à plus de qualifications pour ces tournois. Il les franchit à 11 reprises sur 16 tentatives et atteint les huitièmes de finale lors de deux de ces tournois : le Paul Hunter Classic, où il bat Joe Perry et Andrew Higginson, et l'Open gallois où il prend le meilleur sur Michael White. Ces résultats lui permettent de terminer l'année au 53e rang mondial.

Il commence la saison 2017-2018 lors du Masters de Riga. Il réussit bien le tournoi en s'inclinant seulement en huitièmes de finale contre le Gallois Mark J. Williams. Il connaît ensuite une période un peu plus difficile puisqu'il enchaine trois défaites consécutives en qualifications. Il parvient ensuite à tirer son épingle du jeu en réalisant à ce jour le plus beau tournoi de sa carrière en Chine, à l'International Championship. Il y atteint les quarts en profitant tout d'abord au premier tour de la suspension de Stuart Bingham. Il bat ensuite Joe Perry (6-3) avant de battre nettement Neil Robertson (6-2). Il s'incline contre Mark Selby, alors numéro 1 mondial et futur vainqueur du tournoi, sur le score de 6 à 2. Il se montre ensuite régulier puisqu'il se qualifie régulièrement.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 0 0
Tournois classés mineurs 0 0
Tournois non classés 0 0
Tournois pro-am 1 0

Titre[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score
2010-2011 Open anglais Paul Hunter[7] Drapeau : Angleterre Leeds Drapeau : Angleterre Stephen Craigie 6–4

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]