Rob Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’escalade image illustrant la montagne
image illustrant une personnalité image illustrant néo-zélandais
Cet article est une ébauche concernant l’escalade, la montagne et une personnalité néo-zélandaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rob Hall

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Naissance ,
Christchurch
Décès nuit du 11 au 12 [1],
Everest
Carrière
Discipline(s) alpinisme
Profession (s) Guide de haute montagne

Rob Hall, né le à Christchurch et mort dans la nuit du 11 au , est un guide de haute montagne néo-zélandais. Il guide une expédition en 1996 sur l'Everest où il meurt avec Scott Fischer, Andy Harris, deux autres guides, et Doug Hansen, Yasuko Namba, deux clients, durant la descente. Ce désastre de l'Everest de 1996 fait l'objet du livre Tragédie à l'Everest publié en 1997 et adapté au cinéma en 2015 avec le film Everest.

Il est l'un des pionniers des expéditions dites « commerciales ». Sa société, Adventure Consultants, proposait d'emmener de riches clients au sommet de l'Everest pour environ 65 000 $[2]. Son exploit le plus impressionnant est l'escalade de trois sommets de l'Himalaya en deux mois en 1994 : l'Everest, le K2 et le Lhotse[3].

Ascensions majeures[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jon Krakauer, Tragédie à l'Everest : récit de sa dernière ascension par l'un de ses clients

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jon Krakauer, Tragédie à l'Everest, 1998,
  2. Jon Krakauer, Into thin air, p. 250, chapitre 15
  3. Jon Krakaeur, Into thin air, p. 35 Chapitre 3