Rizeigat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le Soudan image illustrant le Tchad ou le bassin tchadien
Cet article est une ébauche concernant le Soudan et le Tchad ou le bassin tchadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Rizeigat, ou Rizigat, ou Rezeigat, sont une tribu arabe à majorité musulmane et rattachée au peuple bédouin des Baggara, et au groupe des Juhayna. Ils sont surtout présents dans la région soudanaise du Darfour, mais également au Tchad voisin.

Les Rizeigat sont en majorité des éleveurs de chameaux nomades qui suivent des routes de migration saisonnières.

Parmi les clans Rizeigat, on compte les Mahamid, les Mahariya et les Nawaiba.

Les Rizeigat ont fortement soutenu le gouvernement soudanais nordiste durant la guerre civile dans sa lutte contre les sudistes de la SPLA. Ils ont également été impliqués à des degrés divers dans le conflit du Darfour au cours des décennies passées. À noter cependant que les Rizeigat, sous l'autorité de Sa'eed Madibo, ont refusé de s'intégrer à l'alliance des milices Janjawid combattant aux côtés de Khartoum.