Aller au contenu

Riz soufflé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Riz soufflé en vente au marché d'Ulsoor, à Bangalore.

Le riz soufflé est une céréale soufflée généralement obtenue en chauffant les grains de riz sous haute pression en présence de vapeur d'eau. Cependant, il existe d'autres méthodes.

Élaboration[modifier | modifier le code]

Vue rapprochée de riz soufflé

Le riz soufflé est souvent élaboré en plaçant les grains sous une haute pression en présence de vapeur d'eau : quand l'enveloppe du grain rompt, la vapeur dilate l'albumen du grain, augmentant plusieurs fois son volume.

Un riz soufflé traditionnel Indien appelé muri (parfois écrit mouri) est fait en chauffant du riz dans un four rempli de sable. Le procédé permettrait une meilleure durée de conservation du riz.

Dans certaines céréales (comme les Rice Krispies), le riz et les autres ingrédients sont réduits en une pâte à laquelle on donne la forme de grains de riz soufflés à la cuisson.

Origine[modifier | modifier le code]

Le riz soufflé (Pori) est mentionné dans la littérature tamoule en tant qu'offrande aux divinités Hindoues. Au XVe siècle, le poète tamoul Arunagirinathar (en) mentionne l'offrande de Pori à Ganesh avec du jaggery, dans Thiruppugazh (en), son anthologie de chansons religieuses.

Consommation[modifier | modifier le code]

Le riz soufflé est consommé en Occident dans les céréales de petit déjeuner et comme snack dans de nombreux pays. En Inde, il entre dans la composition du bhel puri (en), un plat populaire, et est toujours utilisé comme présent religieux, notamment à Ganesh qui est réputé en raffoler plus que tout autre.

Sources et notes[modifier | modifier le code]