Riz Ahmed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riz (homonymie) et Ahmed.
Riz Ahmed
Description de cette image, également commentée ci-après
Riz Ahmed au Comic-Con de San Diego en 2018.
Nom de naissance Rizwan Ahmed
Naissance (35 ans)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession
Films notables
Séries notables The Night Of

Riz Ahmed, de son vrai nom Rizwan Ahmed (en ourdou : رضوان احمد), aussi connu sous le pseudonyme Riz MC, est un acteur et rappeur britannique né le à Wembley, dans la banlieue de Londres.

Il est connu pour son travail au cinéma dans The Road to Guantánamo (2005), We Are Four Lions (2010), Ill Manors (2012) et Night Call (2014)[1], ainsi que pour le rôle de Nasir Khan dans la série de HBO The Night Of en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Rizwan Ahmed est né à Wembley, près de Londres, au sein d'une famille britannique d'origine pakistanaise (en)[1]. Ses parents, eux-mêmes originaires d'Inde[2], ont émigré depuis Karachi au Royaume-Uni dans les années 1970[3]. Il est lié au Shah Muhammad Sulaiman (en), « le premier juge indien nommé par les Britanniques dans l'Uttar Pradesh[4] ».

Ahmed est envoyé à l'école privée de Merchant Taylors de Northwood grâce à une bourse d'étude[1]. Diplômé en philosophie, politique et économie (PPE) à Christ Church (Oxford)[5], il entre à la Central School of Speech and Drama de Londres[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Révélé en 2005 dans l'acclamé The Road to Guantánamo qui mêle documentaire et fiction, l'acteur entame une carrière cinématographique et télévisuelle entre l'Europe et Hollywood.

Il confirme d'abord en 2008 dans le rôle-titre du thriller urbain britannique Shifty, écrit et réalisé par Eran Creevy, puis en 2009 avec la satire indépendante américaine Rage, aux côtés de Judi Dench et Jude Law. En 2010, il poursuit entre tête d'affiche d'une satire britannique - We Are Four Lions, de Chris Morris - et second rôle dans une production américaine - le péplum Centurion, de Neil Marshall.

En 2011, il retrouve Michael Winterbottom pour le drame Trishna, qui l'oppose à Freida Pinto. Il retrouve l'actrice indienne au sein du casting international réuni sous la direction de Jean-Jacques Annaud pour l'ambitieuse coproduction Or noir.

L'année 2012 lui permet d'être remarqué en tête d'affiche du thriller britannique Ill Manors, réalisé par Ben Drew, ainsi que de l'adaptation L'Intégriste malgré lui, pour lequel il est dirigé par Mira Nair, et donne la réplique à Kate Hudson, Kiefer Sutherland et Liev Schreiber.

À partir de 2013, il se concentre sur Hollywood en tenant d'abord un second rôle dans le thriller politique Closed Circuit, de John Crowley, mené par Eric Bana et Rebecca Hall, puis en évoluant en 2014 aux côtés de Jake Gyllenhaal dans le thriller néo-noir indépendant Night Call, première réalisation du scénariste Dan Gilroy. Le film et ses acteurs récoltent de nombreuses critiques positives et sont récompensés par de nombreux prix.

En 2014, il écrit et réalise un court métrage, Daytimer, présenté en sélection officielle du festival du film de Sundance[6] et lauréat du grand prix du jury au festival du film de Nashville[7].

En 2016, il tient un second rôle dans deux blockbusters attendus : d'abord dans Jason Bourne, où il tient le rôle d'un jeune dirigeant de startup travaillant avec la CIA, puis dans Rogue One: A Star Wars Story, où il joue le rôle d'un pilote impérial, Bodhi Rook, qui passe du côté de la rébellion.

La même année, il tient le premier rôle de la mini-série de la chaîne HBO The Night Of, développée par Richard Price et Steven Zaillian et encensée par les critiques.

En 2017, il apparaît aux côtés de Lena Dunham dans la série Girls, dans laquelle il joue un professeur de surf dans les Hamptons.

En 2018 il tient le rôle du mégalomane Carlton Drake dans le film Venom aux côtés de Tom Hardy.

Musique[modifier | modifier le code]

En 2006, Ahmed a interprété une chanson de rap satirique intitulée Post 9/11 Blues[8]. Il a depuis produit trois albums et huit singles.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Daytimer (court métrage)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Riz Ahmed, « Typecast as a terrorist », sur The Guardian, (consulté le 15 septembre 2016)
  2. (en) Steven W Thrasher, « Riz Ahmed: 'Life is about transcending the labels people impose on you' », sur The Guardian, (consulté le 15 septembre 2016)
  3. a et b (en) Alex Godfrey, « Riz Ahmed: ‘You don’t need to tell me we live in scary times. I’m Muslim’ », sur The Guardian, (consulté le 15 septembre 2016)
  4. (en) Indira Kannan, « London Meets Lahore », sur India Today, (consulté le 15 septembre 2016)
  5. (en) « Skin Deep meets Riz Ahmed », sur Skin Deep, (consulté le 15 septembre 2016)
  6. (en) « Daytimer », sur Sundance Film Festival, (consulté le 15 septembre 2016)
  7. (en) « Daytimer », sur Nashville Film Festival, (consulté le 15 septembre 2016)
  8. (en) Alice O'Keeffe, « Rapper asks BBC to play 9/11 song », sur The Observer, (consulté le 15 septembre 2016)
  9. a b c d et e « Ahmed Riz », sur www.rsdoublage.com.
  10. « Night Call », sur www.allodoublage.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Nikesh Shukla (dir.), Riz Ahmed et al., The Good Immigrant, Londres, Unbound, , 272 p. (ISBN 978-1783522958), chap. 15 (« Airports and Auditions »), p.159

Liens externes[modifier | modifier le code]