Riz étuvé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grains de riz brut (paddy).
Un plat avec du riz étuvé, ainsi que du poulet, du poivron ou des concombres. Ce type de plat est bon pour les femmes ayant un diabète gestationnel.

Le riz étuvé est un riz traité après récolte.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Sa valeur nutritive est plus forte que celle du riz blanc, et se rapproche (sans toutefois l'atteindre) de celle du riz complet (« cargo »)[réf. nécessaire]. L'étuvage est un procédé qui s’effectue aujourd’hui dans le monde entier, la plupart du temps à l’aide des technologies les plus modernes. Il est décrit ci-dessous de manière très simplifiée, quelques croquis à l’appui. Le processus d'étuvage s’effectue sur du riz brut (paddy), lequel subit ensuite le traitement normal dans la rizerie où il est décortiqué puis transformé. Autrefois, on obtenait un effet d'étuvage atténué en traitant le riz à la vapeur puis en le faisant sécher au soleil[1] . Le riz étuvé est légèrement jaune, mais blanchit lors de la cuisson. Il reste en grains même en cas de cuisson prolongée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1910, le scientifique germano-britannique Erich Gustav Huzenlaub (1899-1964) et le scientifique britannique Francis Heron Rogers ont inventé une forme d'étuvage qui contenait davantage d'éléments nutritifs dans le riz, connu aujourd'hui sous le nom de procédé Huzenlaub.

Représentation schématique du processus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Le Procédé-Parboiled », sur www.unclebens.ch (consulté le 20 novembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :