Rivoire et Carret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivoire.

Rivoire et Carret
illustration de Rivoire et Carret

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits PâtesVoir et modifier les données sur Wikidata

Rivoire et Carret est une marque de pâtes alimentaires fondée à Lyon en 1860 par Claudius Rivoire (1835-1895) et Jean-Marie Carret (1829-1913).

Historique[modifier | modifier le code]

C’est en 1860 que deux cousins lyonnais, Claudius Rivoire et Jean-Marie Carret, unissent leurs noms et créent la première marque française de pâtes. Ils implantent leur entreprise cours Lafayette, à Lyon[1]. Après un incendie le fils Carret, Joannès construit une nouvelle usine à Vaise, près de la Saône, ce qui facilite les approvisionnements.

Rivoire et Carret sont les véritables inventeurs de la pâte moderne française. Jusqu’alors vendues en vrac chez l’épicier, les pâtes sont proposées dans un paquet avec poids net garanti et sous le nom d'une marque pour laquelle on fait de la réclame. Des paquets reconnaissables à leur emballage bleu et aux 3 étoiles rouges, suggérant un label de qualité supérieure. Ses pâtes ne sont pas faites de blé tendre mais de semoule de blé dur : le séchage n'est plus à l'air libre mais à l'air chaud, d'où une meilleure conservation.

En 1960, au plus fort de sa production, la société produit 60 millions de kilos de pâtes par an.

En 1968, en prévision de l'ouverture du Marché commun, et voulant devancer l'arrivée des grands groupes européens comme l'Italien Barilla ou l'allemand Birkel[réf. souhaitée] sur le territoire français, la famille Carret propose un rapprochement à la famille Cartier-Millon, propriétaire de la marque de pâtes Lustucru. Ainsi voit le jour en 1968 une holding à deux filiales, Rivoire & Carret et Lustucru[2], détenant respectivement 58 et 42 % des actions, ces dernières étant réparties entre 32 actionnaires familiaux.

La société est reprise par le groupe Lustucru en 1971, la marque Rivoire et Carret disparaît en 2000.

Fin 2002, Pastacorp, société créée par la famille Skalli, rachète les activités pâtes sèches et semoules de Lustucru et prend le risque en 2012[3] de relancer la marque Rivoire et Carret qui bénéficiait encore d'une très forte notoriété.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Corneloup, « Rivoire et Carret, une page marquante de l'histoire de l'industrie alimentaire », Le Progrès,‎
  2. Cour de Cassation, Chambre commerciale, décision du 24 février 1987
  3. « Pâtes : Lustucru parie sur Rivoire & Carret », Le Figaro, (consulté le 9 octobre 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Reboux, La Marque Rivoire et Carret : Trois générations de fabricants de pâtes alimentaires., Carret frères et Cie,