Rivière aux Brochets (baie Missisquoi)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brochet (homonymie) et Rivière aux Brochets.

Rivière aux Brochets
Illustration
Le vieux moulin de Notre-Dame-de-Stanbridge sur la rivière aux Brochets lors des inondations de l'été 2006.
Caractéristiques
Longueur 67 km
Bassin 670 km2
Bassin collecteur Fleuve Saint-Laurent
Débit moyen ?
Régime Pluvial
Cours
Source Lac Carmi (en)
· Localisation lac Carmi dans les collines de l'état du Vermont (États-Unis)
Embouchure baie Missisquoi
· Localisation Saint-Armand (Québec)
· Coordonnées 45° 04′ 15″ N, 73° 05′ 50″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Canada Canada
Province, État Drapeau : Québec Québec, Drapeau du Vermont Vermont
Région Montérégie
MRC Brome-Missisquoi

La rivière aux Brochets est un cours d'eau tributaire du lac Champlain et de la rivière Richelieu traversant le nord du Vermont (États-Unis) et le sud du Québec (Canada).

Géographie[modifier | modifier le code]

La rivière aux Brochets en amont du moulin Freligh à Frelighsburg.

La rivière aux Brochets prend sa source dans les collines de l'état du Vermont (États-Unis), au lac Carmi.

Son cours long d'une soixantaine de kilomètres, orienté au nord, se situe principalement au Québec. Plus de 85 % de son bassin versant, soit 670 km2, se trouve ainsi sur le territoire de la municipalité régionale de comté (MRC) de Brome-Missisquoi dans le sud de la Montérégie-Est.

À partir du lac Carmi, le cours de la rivière coule sur 3,2 km vers le nord jusqu'à la frontière Canada-États-Unis.

À partir de la frontière, la rivière coule sur 5,1 km vers le nord vers le nord jusqu'au ruisseau Selby (venant du nord-est); puis 1,4 km vers le nord-ouest jusqu'au pont du village de Frelighsburg.

Au nord de la frontière, la rivière franchit une série de chutes et de rapides entrecoupées de longues parties à écoulements lents, traversant respectivement Frelighsburg, Stanbridge East et Bedford avant de quitter les Appalaches pour atteindre la plaine des Basses-terres du Saint-Laurent. Une série de chutes rapprochées sont endiguées par cinq barrages. Plus en aval, le cours de la rivière devient sinueux, effectuant un long détour par Notre-Dame-de-Stanbridge, puis franchissant des derniers rapides à Pike River pour terminer sa course au travers de forêts marécageuses[1]. La rivière aux Brochets est un tributaire de la rive nord-est de la baie Missisquoi au Québec.

La principale municipalité du bassin versant est Bedford mais les municipalités de Saint-Armand, Notre-Dame-de-Stanbridge, Saint-Ignace-de-Stanbridge, Pike River et Frelighsburg en font également partie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Jadis, cette rivière était désignée par sa version anglaise "Pike river".

Le toponyme "rivière aux Brochets" a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Commission de toponymie du Québec[2].

Pollution[modifier | modifier le code]

L'embouchure de la Rivière-aux-Brochets est une réserve biologique. Jusqu'à la fin des années 2000, cependant, l'eau de la baie était stagnante et la baie se mourait, contaminant de larges portions américaines du lac confinées par les nombreux rem-blais de chemins de fer désaffectés (Carry Bay, The Gut, Sandbar State Park, Allen Point.) Lors de l'ouverture du nouveau pont du côté américain entre East Alburg et Lakewood, l'ancienne route sur digue fut en partie démolie ce qui permet, à la débâcle printannière et lors de fortes pluies, un certain écoulement des eaux jusqu'au « Grand Lac Champain » (à 25 milles nautiques - 46km - de là).

En septembre 2014, l'organe médiatique de l'UPA , La Terre de chez nous, signalait que des algues bleues contaminaient l'usine de traitement des eaux de Bedford. Avec le réchauffement climatique, ce problème tend à devenir récurrent. Il risque d'aller en s'aggravant tant que le flux reste-ra ralenti par les emprises ferroviaires ou qu'il ne sera pas évacué artificiellement, par exemple en reliant l'exutoire du ruisseau McPhee (à la limite de Clarenceville et de Venise-en-Québec) avec la rivière du Sud plus au nord, à quelque 12 km de là. Ce creusement pourrait donner lieu à un petit canal de navigation pour permettre aux plaisanciers de se rendre à la Rivière Richelieu sans passer par les États-Unis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :