Rite oriental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le rite oriental est le rituel par lequel les chrétiens (Catholiques et Orthodoxes) vivant en Orient ou étant issu de la diaspora orientale célèbrent Dieu. Il y a plusieurs rites orientaux : copte, byzantin, arménien, etc.

Rite byzantin[modifier | modifier le code]

Le prêtre préside les offices et est assisté d'un diacre et généralement d'un lecteur. Le prêtre célèbre en président : il est le premier en face de Dieu qu'il prie non seulement pour lui-même mais pour tous les fidèles « ainsi que tous ceux qui prient avec nous » « nous qui implorons ta miséricorde pour nos propres péchés et pour tous les manquements de ton peuple »... La plupart des prières du prêtre sont des prières « secrètes » parce que dites à voix basse. Le diacre prie généralement toutes les litanies.

Le lecteur prie les « prières initiales » les psaumes (cathismes) et d'autres prières... C'est une liturgie à plusieurs niveaux : la prière plus théologique du prêtre, la prière (dite à voix haute) du diacre, celle du chœur pour répondre au diacre (ou au prêtre) et pour les différents moments des offices où l'on chante, et la prière de chaque fidèle...

Ce rite comprend trois liturgies (= Messe) : celle de saint Jean Chrysostome (c'est elle qu'on utilise le plus souvent), célébrée dans la matinée, celle de saint Basile (10 fois par an) célébrée après les Vêpres (office du soir), et celle des « saints Dons Présanctifiés » (en Carême, mais pas les dimanches de Carême : dimanche= commémoration de la Résurrection du Christ)célébrée normalement après les Vêpres, elle aussi.

Les offices byzantins sont généralement plus longs que les catholiques dans la forme ordinaire du rite romain.

Rite arménien[modifier | modifier le code]