Rita Savagnone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rita Savagnone
Rita Savagnone 1973.jpg
Rita Savagnone en 1973
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoints
Manlio Santanelli (d)
Ferruccio Amendola (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Rita Savagnone, née à Rome le , est une actrice et doubleuse italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rita Savagnone est la fille de Giuseppe Savagnone et de Rosella Marraffa. Elle est restée mariée à l'acteur et doubleur Ferruccio Amendola jusqu'en 1971 puis s'est remariée au dramaturge Manlio Santanelli (it)[1].

Rita Savagnone a assuré le doublage d'acteurs pour le cinéma et la télévision comme entre autres Liza Minnelli, Vanessa Redgrave, Whoopi Goldberg, Shirley MacLaine, Elizabeth Taylor, Eva Marie Saint, Debbie Reynolds, Romy Schneider, Kathy Bates, Kim Novak, Raquel Welch et Greta Garbo. Elle prête sa voix à Sophia Loren dans certains films hollywoodiens comme Lady L, à Farrah Fawcett dans Charlie's Angels et Joan Collins dans Dynasty.

Dans Divorzio all'italiana elle a assuré simultanément le doublage de Stefania Sandrelli et de Daniela Rocca et dans Django elle prête sa voix à à Loredana Nusciak. Elle a aussi donné sa voix dans des dessins animés comme Astérix et Cléopâtre.

À la télévision, elle joue de 2006 à 2014 le rôle de Gabriella Lanfranchi, dans la série I Cesaroni (it). En 2012 elle est récompensée pour un « prix à la carrière » au Leggio d'oro[2].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1959 : I figli di Medea
  • 1975 : L'edera
  • 1976 : Camilla
  • 1979 : L'assedio
  • 1980 : Processo per l'uccisione di Raffaele Sonzogno giornalista romano
  • 1981 : Adua
  • 1986 : Una tranquilla coppia di killer
  • 2006 - 2014 : I Cesaroni[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. radiocorriere.teche.rai.it
  2. Les gagnants du leggio d'oro
  3. (it) « I Cesaroni », sur Google Books (consulté le 20 février 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]