Rita El Khayat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rita El Khayat
Portrait de Rita El Khayat
Biographie
Nom de naissance Rita Ghita El Khayat
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
RabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Marocaine
Thématique
Profession Anthropologue (en), psychiatre et médecin écrivain (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université D'AnnunzioVoir et modifier les données sur Wikidata

Rita Ghita El Khayat (née en 1944 à Rabat) est une psychiatre, anthropologue et écrivaine marocaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rita Ghita El Khayat a étudié au Maroc, la médecine à Rabat, la psychiatrie à Casablanca, pour terminer ses études à Paris[1].

Pendant ses études, elle a été active en tant qu'animatrice de télévision et artiste de cinéma. En 1999, elle a fondé l'association Aïni Bennaï afin d'élargir la culture au Maroc et au Maghreb. Ses œuvres portent notamment sur la place de la femme au Maghreb[2]. Elle a également analysé les approches psychiatriques au Maghreb, à la confluence des conceptions et des pratiques scientifiques et religieuses traditionnelles, et de la psychiatrie développée dans les pays occidentaux[1]. Le , elle perd sa fille unique, et consacre quelques années plus tard un ouvrage à ce drame, Le désenfantement, publié en 2002, pour exorciser sa douleur[3].

Elle est membre du conseil d’administration du Festival international du film de Marrakech (FIFM), et du jury, de son lancement en 2001/2002 jusqu'en 2008[4], puis présidente de la commission du Fonds d’aide à la production cinématographique, en 2011[5].

Production littéraire[modifier | modifier le code]

Rita a produit plus de 350 articles et 30 romans.

  • Le Monde Arabe au Féminin, Essai, L’Harmattan, Paris, 1985, 1986, 1988: 3 éditions, épuisées
  • Le Maghreb des Femmes, Essai, revu, augmenté, corrigé, (ré édité Marsam, Rabat, 2001, 1re édition, Eddif, Casablanca, 1992, épuisé
  • Le Somptueux Maroc des Femmes, Essai, illustré par J-G. Mantel, (ré édité Marsam, Rabat, 2002) ; 1re édition, Ed. Dedico, Salé, 1994, épuisé
  • Une Psychiatrie Moderne pour le Maghreb, Essai, L’Harmattan, Paris, 1994, épuisé
  • Les Sept Jardins, Nouvelles, Collection « Écritures Arabes », L’Harmattan, Paris, 1995, épuisé
  • Livre sous pseudonyme, 1994
  • Le Livre des Prénoms du Monde Arabe, Éditions Aïni Bennaï, Casablanca, 2004, 5e édition
  • Le Livre des Prénoms, les Prénoms du Livre, 6e édition, éditeur, Lyon, 2007, France
  • Casablanca, essai, Eddif, Casablanca, 2000
  • Le Désenfantement, Récit, Ed. Aïni Bennaï, Casablanca,
  • Le Sein, Nouvelles et Textes, Ed. Aïni Bennaï, Casablanca,
  • La Donna nel mondo arabo, essai paru en italien, Jaca Book WIDE, collection Un’enciclopedia EDM del Mediterraneo, Milan, 2003
  • Métissages Culturels, avec, Essai, Collection Humanités, Ed. Aïni Bennaï, Casablanca,
  • Les Femmes Arabes, Essai, Ed. Aïni Bennaï, Casablanca, - Traduit en anglais, Malte, MISEA Books Limited, 2005 - En arabe, Alger, Editions Zyriab - En espagnol « La mujer en el mundo arabe », eds CIDOB, Barcelone, 2004
  • Les Arabes riches de Marbella, Roman, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2004
  • L’Œil du Paon, Recueil de Poèmes, 1977-2002, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2004
  • Le livre des prénoms du Maghreb et du Moyen-Orient, 5e édition revue, augmentée et corrigée, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2006
  • Psychiatrie, Culture et Politique, Essai, avec Editions Aïni Bennaï, Casablanca,
  • Correspondance ouverte, avec Abdelkébir Khatibi, Marsam, Rabat, , traduit en italien, sous le titre : -Le Lettre, un scambio molto particolare, Zane editrice, Lecce, Italie, 2006
  • Open Correspondance, traduction en anglais (USA) paru en 2010, UNO, Nouvelle-Orléans, USA
  • Réflexions à Beyrouth, QUESTIONS ARABES, essai, Tome III, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2005
  • La Nonagénaire, ses chèvres et l’îlot de Leïla, Recueil de Nouvelles, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2007, avec le soutien du Ministère de la Culture
  • La Liaison, Roman, Précédemment publié sous le pseudonyme « Lyne Tywa, L’harmattan, Paris, 1995, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2006, traduit en italien :
  • Il Legame, Traduction de « La Liaison » en italien, Baldini,Castoldi, Dalai, Rome, 2007
  • Les « Bonnes » de Paris, Essai sur l’émigration des femmes maghrébines », Editions Aïni Bennaï, Casablanca,
  • Réflexions sur les femmes, Essai, Tome I, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2007, avec le soutien du Ministère de la Culture
  • Réflexions, essai, Tome II, Réflexions de femme, Editions Aïni Bennaï, Casablanca, 2007, avec le soutien du Ministère de la Culture
  • Casablanca, ma Ville, Folio, illustré, Collection “Offrande”, Marsam, Rabat, déc. 2006
  • Les « Bonnes » de Paris, Essai sur l’émigration des femmes maghrébines, Paris,
  • Il Complesso di Medea, Madri mediterranee, L’Ancora del Mediterraneo, , Napoli, Italia
  • Wenn sie Mütter werden, Medea und die Frauen Mittelmeeres, traduction en allemand, Verlag, Berlin, 2009
  • Georges Devereux, Il mio Maestro, Armando Editore, Roma,Italia , Prix Francesco Alzatore, , Sardaine, Italie
  • Ennissa’ aanda el arab, LES FEMMES ARABES, (arabe), 2008, Eds Aïni Bennaï, Casablanca
  • Lettera aperta al’Odccidente, Avegliano Editore, Roma 2008
  • Le fastueux Maroc des Traditions et des coutumes, paru en , Beau-livre, collection « le bel ouvrage du temps » Casablanca, Editions Aïni Bennaï, -Traduit en italien : Il fastoso Marocco
  • FBE, Milan, Italie, 2010
  • La femme artiste dans le monde arabe, Ed. de Broca, Paris,
  • Je suis tombée entre les mains des Français, Lettre ouverte à l’Occident, Ed. La main sur l’épaule, Bruxelles,
  • Les poètes andalous, Recueil de Poèmes, Collection Poésie Ouverte sur le Monde
  • L’arbre à paroles, Bruxelles, Belgique
  • L’acqua è lo sguardo della terra – L’acqua elemento di pace – Tracce Edizioni, Pescara, (Prix international Eugenia Tantucci, )
  • Une vision du maroc de la première partie du xxème siècle et un trésor à découvrir, Texte in livre collectif “Un demi-siècle de photographies au Maroc par Flandrin, 1907-1957”, Edition Collection Fondation Banque Populaire, Casablanca,
  • Donne e violenza, Femmes & violence, éd. La Lantana, Rome, 2013
  • Le monde arabe au féminin, 1985
  • Les sept jardins, 1995
  • Le Maghreb des femmes, 2001
  • Le somptueux Maroc des femmes, 2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Larry Portis, « Ghita El Khayat, Une psychiatrie moderne pour le Maghreb », L'Homme et la société, no 114,‎ , p. 143-144 (lire en ligne)
  2. Ruth Grosrichard, « Au Maghreb, le français pour s’affirmer », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. « «Le désenfantement» de Rita El Khayat », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  4. « Le FIFM, en passe de devenir un événement phare », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  5. Siham Jadraoui, « Fonds d’aide à la production cinématographique : Une enveloppe de 20 millions DH accordée à sept projets », Aujourd'hui le Maroc,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]