Rita Dove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dove.
Rita Dove
Rita dove in 2004.jpg

2004

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
AkronVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres réputées
Thomas and Beulah (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Rita Frances Dove, née le à Akron (Ohio)[1], est un écrivain, poète afro-américaine et professeur d'université, membre de l'Academy of American Poets, du PEN America, de la Société américaine de philosophie, de l'Académie américaine des arts et des sciences[2], Poète lauréat des États-Unis[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Rita Frances Dove est la fille de Ray Dove (premier chimiste afro-américain à travailler pour Goodyear[1]) et d'Elvira Elizabeth Dove (née Hord), la deuxième de leurs quatre enfants. Pendant sa scolarité elle développera son goût pour la poésie, la littérature allemande et parallèlement suivra des cours de violoncelle[4]. Ses parents l'ont encouragée dans ses études scolaires, où elle a excellé, ce qui lui a permis d'obtenir des bourses pour poursuivre ses études[1].

Elle détient un Bachelor of Arts de l'université de Miami depuis 1973[4], [5]. De 1974 à 1975, elle fait des études de littérature allemande, notamment sur le théâtre expressionniste et l'œuvre de Rainer Maria Rilke, à l'université Eberhard Karl de Tübingen, grâce à une Bourse Fulbright[4]. Inscrite au Iowa Writers' Workshop de l'université de l'Iowa, elle y obtient un diplôme de Master of Fine Arts en 1977[6].  

Elle enseigne l'écriture créative à l'université d'État de l'Arizona de 1981 à 1989. Elle occupe la chaire de littérature anglaise à l'Université de Virginie depuis 1989[7].

Sa carrière littéraire s'amorce avec la parution en 1980 de The Yellow House on the Corner[8], livre qui fut immédiatement remarqué. Sept ans plus tard son livre Thomas and Beulah emporte le prix Pulitzer. En 1993, elle est nommée Poète lauréat des États-Unis[9] ce qui lui donne un rôle de premier plan comme consultante auprès de la Bibliothèque du Congrès[10], [11]. Cette nomination a fait d'elle le plus jeune auteur à être nommé à ce poste[3], et la première personne d'origine afro-américaine[12].

Abstraction faite de son style lyrique, sa littérature revisite l'histoire des afro-américains et des États-Unis à travers le regard des Noirs[1],[13].

Rita Dove réside à Charlottesville[14] (dans l'État de Virginie), avec son mari, l'écrivain allemand Fred Viebahn[15]. Le couple a une fille, Aviva Dove-Viebahn[16].

Doctorat honoris causa[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Yellow House on the Corner, Carnegie-Mellon University Press, 1980
  • Museum, Carnegie-Mellon University Press, 1983
  • Fifth Sunday, Callaloo Fiction Series, 1985
  • Thomas and Beulah, Carnegie-Mellon University Press, 1986
  • Grace Notes, W. W. Norton & Company, 1989
  • Through the Ivory Gate, Pantheon Books, 1992
  • Selected Poems, Pantheon/Vintage, 1993
  • Lady Freedom Among Us, Janus Press, 1994
  • The Darker Face of the Earth, Story Line Press, 1994
  • The Poet's World, Library of Congress, 1995
  • Mother Love, W. W. Norton & Company, 1995
  • Evening Primrose, Tunheim-Santrizos, 1998[20]
  • On the Bus with Rosa Parks, W. W. Norton & Company, 1999[21]
  • American Smooth, W. W. Norton & Company, 2004[22]
  • Sonata Mulattica, W. W. Norton & Company, 2009 ; réédition de poche, W. W. Norton & Company, 2010[23], [24]
  • Collected Poems: 1974-2004, W. W. Norton & Company, 2016[25], [26]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "Rita Dove's Collected Poems should put her back in the center of the American Conversation", par Craig Morgan Teicher, pour le Los Angeles Times, 2016[38]
  • "Review: In Rita Dove’s Verse, Loss, Despair and Bedrock Pleasures", par Dwight Garner pour le New York Times, 2016[39]
  • "An Interview With Rita Dove" par Claire Schwartz, pour VQR, 2016[40],
  • "Obscure things have already been said, par PoemTalk" pour la revue Jacket2, 2012[41]
  • "Rita Dove on the Future of Literature", par Lucinda Moore, pour le Smithsonian magazine, 2010[42],
  • "Until the Fulcrum Tips: A Conversation with Rita Dove and Jericho Brown", par Jericho Brown, pour Best american poetry, 2011[43]
  • Understanding Rita Dove, par Pat Righelato, éd. University of South Carolina Press, 2006[44],
  • "Poet at the Dance: Rita Dove in Conversation", par Robert McDowell, pour Academy of American Poets, 2003[45]
  • Rita Dove's Cosmopolitanism, par Malin Pereira, éd. University of Illinois Press, 2003[46]
  • Conversations with Rita Dove, par Earl G. Ingersoll, éd. University Press of Mississippi, 2003.
  • Crossing Color-Transcultural Space and Place in Rita Dove's Poetry, Fiction, and Drama. par Therese Steffen, éd.Oxford University Press, 2001[47],
  • Interview with Ms Dove sur le site de l'université de Buffalo, 1997[48],
  • "An Interview with Rita Dove" par M.W. Thomas, pour Modern American Poetry, 1995[49],
  • "Rita Dove: On the Genesis of "Parsley", par Stan Sanvel Rubin and Judith Kitchen 'extraits) pour Modern American Poetry, 1995[50]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en-US) « Rita Dove », sur Poetry Foundation, (consulté le 13 août 2017)
  2. (en) « Rita Dove, poet extraordinaire | African American Registry », sur www.aaregistry.org (consulté le 27 novembre 2017)
  3. a et b (en) « Rita Dove | American author », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c (en) « Rita Frances Dove Facts », sur biography.yourdictionary.com (consulté le 13 août 2017)
  5. « Rita Frances Dove | The HistoryMakers », sur www.thehistorymakers.org (consulté le 11 janvier 2018)
  6. (fr) Biographie de Rita Dove
  7. (en) Rita Dove, « Rita Dove », sur Rita Dove, (consulté le 13 août 2017)
  8. davidmeeker, « Rita Dove’s “Yellow House on the Corner” », sur 20th Century Protest Poetry, (consulté le 15 août 2017)
  9. « United States Poets Laureate: A Guide to Online Resources - Library of Congress Bibliographies, Research Guides, and Finding Aids (Virtual Programs&Services, Library of Congress) », sur www.loc.gov (consulté le 13 août 2017)
  10. « Rita Dove: Online Resources - Library of Congress Bibliographies, Research Guides,and Finding Aids (Virtual Programs&Services, Library of Congress) », sur www.loc.gov (consulté le 13 août 2017)
  11. « Librarian Selects New Poet Laureate (June 14, 1993) - Library of Congress Information Bulletin », sur www.loc.gov (consulté le 13 août 2017)
  12. (en-US) « Rita Dove », sur Biography.com (consulté le 13 août 2017)
  13. (en) « Rita Dove Critical Essays - eNotes.com », sur eNotes (consulté le 27 novembre 2017)
  14. a et b « brief biography »
  15. « a short biography »
  16. (en) « Dr. Aviva Dove-Viebahn | Barrett, The Honors College », Dr. Aviva Dove-Viebahn | Barrett, The Honors College,‎ (lire en ligne)
  17. « Spelman College », sur www.spelman.edu (consulté le 13 août 2017)
  18. (en-US) « Skidmore College - Liberal Arts College in Upstate New York », sur www.skidmore.edu (consulté le 13 août 2017)
  19. « | Department of English », sur www.engl.virginia.edu (consulté le 13 août 2017)
  20. Rita Dove et Jorge R. Sagastume, « Evening Primrose / Prímula Nocturna », Sirena: poesia, arte y critica, vol. 2007, no 2,‎ , p. 32–33 (ISSN 1554-7655, DOI 10.1353/sir.2007.0138, lire en ligne)
  21. Roger Gilbert, « Of Laureates Past, Passing, and To Come », Michigan Quarterly Review, vol. XL, no 2,‎ (ISSN 1558-7266, lire en ligne)
  22. « Edward Byrne: "Review of Rita Dove's 'American Smooth'" », sur www.valpo.edu (consulté le 13 août 2017)
  23. (en-US) « 'Sonata Mulattica: Poems' by Rita Dove », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  24. « Sonata Mulattica », sur The New Yorker (consulté le 13 août 2017)
  25. (en-US) « Collected Poems 1974-2004 by Rita Dove », The Rumpus.net,‎ (lire en ligne)
  26. (en-US) Elizabeth Lund et Elizabeth Lund, « Rita Dove’s essential new ‘Collected Poems: 1974-2004’ », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)
  27. Modèle:Global.authorName, « [[:Modèle:(global.pageOgTitle) ? global.pageOgTitle : global.pageTitle]] » (consulté le 13 août 2017)
  28. (en) « National Humanities Medal », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  29. (en) « Charles Frankel Prize », sur National Endowment for the Humanities (consulté le 13 août 2017)
  30. (en) « The Heinz Awards :: Rita Dove », sur www.heinzawards.net (consulté le 13 août 2017)
  31. (en) « Writers for Writers Award, Editor’s Award | Poets & Writers », sur www.pw.org (consulté le 13 août 2017)
  32. « Rita Frances Dove | The HistoryMakers », sur www.thehistorymakers.org (consulté le 13 août 2017)
  33. (en) « Emily Couric », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  34. (en) « Scholarships Awarded at Emily Couric Leadership Luncheon », NBC29,‎ (lire en ligne)
  35. (en-US) « Women’s Leadership Award | Emily Couric Leadership Forum », sur www.emilycouricleadershipforum.org (consulté le 13 août 2017)
  36. (en) « Common Wealth Award of Distinguished Service », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  37. (en) « Rita Dove | poetryarchive.org », sur www.poetryarchive.org (consulté le 13 août 2017)
  38. (en-US) « Rita Dove's collected poems should put her back in the center of the American conversation », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  39. (en-US) Dwight Garner, « Review: In Rita Dove’s Verse, Loss, Despair and Bedrock Pleasures », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  40. (en) « An Interview With Rita Dove | VQR Online », sur www.vqronline.org (consulté le 13 août 2017)
  41. (en) « Obscure things have already been said (PoemTalk #53) | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 11 septembre 2017)
  42. (en) Lucinda Moore, « Rita Dove on the Future of Literature », Smithsonian,‎ (lire en ligne)
  43. « Until the Fulcrum Tips: A Conversation with Rita Dove and Jericho Brown - The Best American Poetry », sur blog.bestamericanpoetry.com (consulté le 13 août 2017)
  44. « Understanding Rita Dove », sur www.sc.edu (consulté le 13 août 2017)
  45. (en) aapone, « Poet at the Dance: Rita Dove in Conversation », sur Poet at the Dance: Rita Dove in Conversation, (consulté le 13 août 2017)
  46. (en) Malin Pereira, « UI Press | Malin Pereira | Rita Dove's Cosmopolitanism: Poems », sur www.press.uillinois.edu (consulté le 13 août 2017)
  47. (en-US) « Crossing Color: Transcultural Space and Place in Rita Dove's Poetry, Fiction, and Drama - Download Free EBooks », sur www.ebook777.com (consulté le 13 août 2017)
  48. « interview with ms Dove », sur buffalo edu
  49. « An Interview with Rita Dove by M.W. Thomas », sur www.english.illinois.edu (consulté le 13 août 2017)
  50. « An Interview with Rita Dove », sur www.english.illinois.edu (consulté le 13 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]