Rita Cadillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rita Cadillac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
DeauvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Nicole YasterbelskyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Rita Cadillac, née Nicole Yasterbelsky le à Paris et morte le à Deauville dans le Calvados, est une danseuse, chanteuse et actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est à l'âge de treize ans, sous le pseudonyme de Rita Rella, qu’elle commença sa carrière musicale comme accordéoniste. Un jour elle se rendit aux Folies Bergère avec quelques croquis de costumes de théâtre et fut par hasard engagée comme danseuse. « Je suis arrivée un jour au moment où de nouvelles danseuses et des modèles nus devaient faire une démonstration ; on me plaça avec les autres dans un coin et on me dit : "Déshabillez-vous, placez-vous trois plumes et installez-vous sur le podium. Allez-y". »[1]

En 1951, alors qu’elle n’avait pas seize ans, elle se produisit dans un autre théâtre de variétés de Paris, le Crazy Horse, et prit le nom de scène de Rita Cadillac (peut-être une allusion délibérée à sa poitrine dont le volume évoquait les parechocs puissants des Cadillacs américaines de l’époque ?[2]). Elle posa aussi comme pin-up les années suivantes.

Son charme et sa renommée attirèrent sur elle l'attention du cinéma français et elle joua des rôles secondaires dans quelques films entre 1954 et 1962. Elle ne réussit cependant jamais à percer en tant qu'actrice. Elle joua plus tard dans des comédies musicales et des opérettes. En Allemagne, cependant, elle se fit toutefois connaitre, mais seulement en 1981, grâce au film à succès Das Boot où elle jouait le rôle de Monique chanteuse de club.

Discographie (45 tours)[modifier | modifier le code]

  • 1959 : Ne comptez pas sur moi (pour me montrer toute nue) / Arrivederci / Adonis / Personnalités
  • 1960 : Souvenirs, souvenirs / Y'en avait qu'un comme ça / C'est fou / Jamais je n'oublierai
  • 1962 : J'ai peur de coucher toute seule / Il n'y a qu'à Paris / Non, ce n'est pas dangereux / Chaque fois qu'on aime.
  • 1969 : Erotica.
  • 1971 : Ne touchez pas à l’animal.

Remarque : les chansons Y en avait qu'un comme ça et C'est fou ont fait l'objet à l'époque d'un film scopitone.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Max le débonnaire : série télévisée, épisode "De quoi je me mêle".
  • 1985 : Das Boot : série télévisée, version de trois minutes de 100 épisodes a été diffusée sur BBC Two dans le Royaume-Uni en octobre 1984, et en Allemagne et en Autriche l'année suivante.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Porträt der Künstlerin bei Vimeo
  2. "Rita Cadillac, strip-teaseuse, chanteuse et actrice méconnue" (Rita Cadillac, Strip-Tänzerin, Sängerin und verkannte Schauspielerin) vom 1. Februar 2011, Publikation von Daniel Lesueur, Zugriff am 25. Juni 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]