Risques NRBC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Risques NRBC en France)
Tenues de défenses NRBC
Sondes de détection d'agents biologiques sur le toit d'un véhicule
Laboratoire à l'intérieur du véhicule
Détection d'agents chimiques sur véhicule
Boite d'échantillonage externe

Les risques NRBC (Nucléaires, Radiologiques, Biologiques, Chimiques) sont des risques à danger élevé, ayant pour enjeu la vie des populations civiles ou des militaires.

Occurrence[modifier | modifier le code]

Les risques NRBC sont liés à ceci:

Parade[modifier | modifier le code]

Le plan gouvernemental NRBC et ses déclinaisons territoriales prévoient une réponse face à six situations identifiées:

  • la menace imminente
  • la découverte d'un engin NRBC ou de terroristes prêt à disséminer un agent RBC
  • la dissémination d'agent RBC sur des populations
  • la contamination de produit de consommation (eau, aliments, cosmétiques, produits de santé)
  • la contamination ou l'infection de végétaux ou d'animaux
  • l'apparition de symptôme dans la population

Dans le monde[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Ces planifications viennent en complément des dispositions ORSEC ainsi que des plans dit "métier", tels que l'annexe NRBC du plan blanc des établissements de santé et le plan blanc élargi au niveau départemental, qui permettent la mobilisation des établissements hospitaliers et prévoient les modalités de leur protection pour leur éviter toute contamination secondaire.

Au niveau matériel, la France dispose du Véhicule de détection, identification et prélèvement.

Suisse[modifier | modifier le code]

Le Laboratoire de Spiez dispose depuis 2010 d'un laboratoire de niveau P4, ayant coûté 28,5 millions de francs suisses. Il s'agit de l'un des quatre laboratoires du pays de ce niveau[1] avec celui des Hôpitaux universitaires de Genève. Dans un contexte militaire, le véhicule de reconnaissance ABC 08 fournit au laboratoire de Spiez des échantillons pour analyse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un laboratoire ultra-sécurisé inauguré à Spiez (BE) », sur rts.ch, Radio Télévision Suisse, (consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]