Rio Tinto Alcan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rio Tinto Alcan

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Rio Tinto Alcan

Siège social Drapeau du Canada Montréal (Canada)
Produits bauxite, alumine, aluminium (lingot, papier, produits d'emballage, câbles)
Société mère Rio Tinto (100 %)
Effectif 24 000 (avril 2009)[1]
Site web http://www.riotintoalcan.com/
Capitalisation non cotée
Chiffre d’affaires 24 milliards USD (2008)

Rio Tinto Alcan Inc. représente la branche aluminium du groupe minier Rio Tinto. Né du rachat d'Alcan par Rio Tinto en 2007, il est depuis sa création le numéro un mondial du secteur[réf. nécessaire].

Activités[modifier | modifier le code]

Comme celle de ses principaux concurrents, Alcoa et Rusal, Rio Tinto réalise trois activités principales : l'extraction de la bauxite, le raffinage de l'alumine à partir de la bauxite, et la production de l'aluminium à partir de l'alumine. En avril 2009, il possède six mines de bauxite, dix raffineries d'alumine et 23 alumineries. Plus de la moitié de sa production de bauxite et d'alumine est à l'époque faite en Australie.

Histoire[modifier | modifier le code]

En décembre 2011, Rio Tinto annonce un investissement de 2,7 milliards US$ pour rendre moderne les installations à Kitimat en Colombie-Britannique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Compte non tenu des salariés des activités en instance de cession
  2. La Presse canadienne, « Rio Tinto investit 2,7 milliards en Colombie-Britannique », Le Devoir,‎ 2 décembre 2011 (lire en ligne)
Usine Rio Tinto Alcan à Alma au Québec.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]