Rina Sawayama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rina Sawayama
Description de cette image, également commentée ci-après
Sawayama en 2018
Informations générales
Naissance (30 ans)
Niigata, Japon
Activité principale Chanteuse
Genre musical Pop
RnB

Rina Sawayama, née le à Niigata, est une autrice-compositrice-interprète et modèle nippo-britannique. Son premier mini-album, RINA, a été publié en 2017. Son premier album studio SAWAYAMA, lui, sort le .

Début de vie[modifier | modifier le code]

Rina Sawayama est née à Niigata, au Japon[1],[2] et y habite jusqu'à l'âge de cinq ans lorsque sa famille déménage à Londres, en Angleterre, où elle grandit et y vit toujours[3]. Tout en suivant des études de politique, de psychologie et de sociologie à l'Université de Cambridge, elle poursuit une carrière dans la musique et le mannequinat. Elle chante dans un groupe de hip-hop, Lazy Lion, avec Theo Ellis du groupe de rock indépendant, Wolf Alice. Elle sort diplômée de l'université en sciences politiques.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Sawayama a commencé sa carrière solo en 2013, avec le single Sleeping in Waking. En , elle publie un clip, réalisé par Arvida Byström, de son morceau Tunnel Vision[4].

En 2016, elle sort le single Where U are, accompagné de son clip co-réalisé par Alessandra Kurr. Sawayama expliquait : « En ligne, vous pouvez présenter votre meilleur montage [et] votre téléphone en surchauffe remplace la chaleur humaine. Des plus bizarre, vous êtes très entourée, mais aussi très seule »[5].

En , son single Cyber Stockholm Syndrome a été présenté pour la première fois dans le magazine The Fader[6]. Sawayama y décrit la genèse des thèmes du morceau : « le monde numérique peut offrir un soutien vital des réseaux, des voix de la solidarité, de refuge, d'évasion. C'est ce qu'est à peu près ça le Cyber Stockholm Syndrome : du pessimisme, de l'optimisme, de l'anxiété, et de la liberté ». En 2017, les singles Alterlife et Tunnel Vision, en duo avec Shamir, sont sortis, suivis de son premier mini-album RINA.

Sawayama est une artiste non-signée, et RINA a été diffusée de façon indépendante.

En 2018, elle publie le nouveau single de Valentine sur la Saint-Valentin, le clip du morceau Ordinary Superstar, en [7]. En , Sawayama sort Cherry, dans lequel elle explore son identité sexuelle[8]. Elle s'est engagée pour une tournée, Ordinary Superstar, à travers le Royaume-Uni et en Amérique à la fin de 2018[9].

Le , après avoir dévoilé trois singles, "STFU!", "Comme Des Garçon (Like The Boys)" et "XS", Sawayama sort son premier album studio intitulé "SAWAYAMA", un album mêlant des thématiques fortes et personnelles à la chanteuse dans une multitude de genres musicaux tout en restant de la musique pop. Il est acclamé par les critiques et devient un succès immédiat.

Mannequinat[modifier | modifier le code]

Sawayama a signé à Anti Agency et Elite Model Management.

Depuis 2018, elle a joué dans les campagnes pour Versus vs Versace[10], Jourdan Dunn dans Missguided[11], et a écrit et joué une musique originale pour MAC x Nicopanda de Nicola Formichetti[12].

Collaborations[modifier | modifier le code]

En 2016, Sawayama a collaboré avec l'artiste John Yuyi sur un visuel de la série critiquant les standards de beauté asiatiques, et notamment japonais. Par la suite, elle a fait l'objet d'un article dans le magazine Vogue. Sawayama y décrit la genèse de l'idée et de la collaboration : "Pour beaucoup de femmes au Japon, ce sont les attentes que les gens placent sur elles, dans la culture anime, la culture kawaii... ceci peut vraiment désavantager les femmes, les objectiser et les infantiliser"

Sawayama a travaillé avec Nicola Formichetti pour MAC x Nicopanda. Formichetti a également réalisé le clip musical de Ordinary Superstar. La genèse de ce partenariat a été évoqué dans i-D[13].

Beaucoup de chansons de Sawayama sont co-écrites et produites par Clarence Clarity.

Accueil et critique[modifier | modifier le code]

La production de Sawayama a été saluée par la critique et a été présentée dans les séries The Fader Gen F[14] et i-D Meets, ainsi que dans The Guardian, le Paper Magazine, le New York Times[15] et la couverture du magazine Clash[16].

Les singles de Sawayama ont été décrits comme « une grandeur nostalgique... une pop ultra douce et chatoyante[17] », et une « perfection R&B des années 90. Très lounge. Un peu de Solange. Un parfum de Mariah à son sommet[18] ».

The Guardian a jugé son album « vivifiant et moderne... Sawayama peut être enthousiaste à rendre hommage, mais elle a prouvé qu'elle pouvait aussi guider la pop pour le futur. »[19]

Sawayama a figuré dans de nombreuses listes de best of, notamment celui du Guardian, 18 sur 18[20], la version 2017 du Dazed 100[21] et les meilleurs albums de Pop & R&B de Pitchfork[22] en 2017.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle vit à Londres.

En , Sawayama fait son coming-out au cours d'une interview dans le magazine Broadly, déclarant : « J'ai toujours écrit des chansons sur les filles. Je ne pense pas que j’ai jamais mentionné un gars dans mes chansons, c’est pourquoi je voulais en parler. » Elle s’identifie à la fois comme bisexuelle et pansexuelle[23].

Discographie[modifier | modifier le code]

Extended plays[modifier | modifier le code]

Titre Album details
SAWAYAMA
Titre Album details
RINA

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Année Album
Sleeping in Waking 2013 Non-album singles
Where U Are[24] 2016
This Time Last Year[25]
Cyber Stockholm Syndrome[26] 2017 RINA
Alterlife[27]
Tunnel Vision[28]
(featuring Shamir)
Valentine (What's It Gonna Be)[29] 2018 À venir
Cherry
Flicker
STFU 2019 SAWAYAMA
Comme des Garçons (Like the Boys) 2020
XS
Chosen Family
Bad Friend
Dance in the Dark

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Introducing: Rina Sawayama », Vibes of Silence, sur Vibes of Silence, (consulté le 18 novembre 2017)
  2. (en) « RINA on Twitter », sur Twitter (consulté le 4 septembre 2018)
  3. (en) « Meet the Tangerine-Haired Model and Singer Who's Taking On Asian Beauty Standards », Vogue, (consulté le 17 novembre 2017)
  4. (en) Rina Sawayama, « Rina Sawayama - Tunnel Vision (Official Video) », sur YouTube, (consulté le 13 juillet 2018)
  5. (en-US) « Rina Sawayama streams smooth new track "Where U Are" - C-Heads Magazine », C-Heads Magazine, (consulté le 13 juillet 2018)
  6. (en) « Rina Sawayama’s Glitchy R&B Captures The Realities Of Living & Loving Online », The FADER (consulté le 13 juillet 2018)
  7. (en) i-D, « Rina Sawayama - Ordinary Superstar (Official Video) », sur YouTube, (consulté le 13 juillet 2018)
  8. (en-US) « Singer Rina Sawayama Is Ready to Rep Her Pansexuality », Broadly, (consulté le 14 août 2018)
  9. (en) « Watch Rina Sawayama’s new video for “Ordinary Superstar” », The FADER (consulté le 13 juillet 2018)
  10. (en) Dazed, « Meet Versus Versace’s new gang of multi-talented muses », Dazed, (consulté le 13 juillet 2018)
  11. (en-GB) Bethan Holt, « Jourdan Dunn on her empowering new collection - and what a supermodel really wears on the school run », The Telegraph, (ISSN 0307-1235, consulté le 13 juillet 2018)
  12. (en) « nicola formichetti on Twitter », sur Twitter (consulté le 13 juillet 2018)
  13. (en) « read rina sawayama and nicola formichetti's texts to each other », I-d, (consulté le 13 juillet 2018)
  14. (en) « The FADER - GEN F », sur The FADER (consulté le 13 juillet 2018).
  15. (en) « Rina Sawayama Is Not the Asian Britney Spears » (consulté le 14 août 2018).
  16. (en) « Pixelated People: Rina Sawayama Interviewed », Clash Magazine (consulté le 13 juillet 2018).
  17. (en) http://thefourohfive.com, « Rina Sawayama's 'Where U Are' is ultra-sweet », The 405 (consulté le 13 juillet 2018).
  18. (en) « Fall for the Smooth Curves of Rina Sawayama's "Where U Are" », Noisey, (consulté le 13 juillet 2018).
  19. (en) Rachel Aroesti, « Rina Sawayama: Rina review – R&B-fuelled peek into the pop future », sur the Guardian, (consulté le 13 juillet 2018).
  20. (en) Holly Williams et Charlie Brinkhurst-Cuff, « 18 for '18: the talent and trends tipped for the top in 2018 », sur the Guardian, (consulté le 13 juillet 2018).
  21. (en) Dazed, « 100 people shaping culture in 2017 | Dazed », sur Dazed (consulté le 13 juillet 2018)
  22. (en) « The 20 Best Pop and R&B Albums of 2017 | Pitchfork », sur pitchfork.com (consulté le 13 juillet 2018).
  23. (en) Zing Tsjeng, « Singer Rina Sawayama Is Ready to Rep Her Pansexuality », sur Broadly (consulté le 17 août 2018)
  24. « Where U Are - Single by Rina Sawayama on Apple Music », iTunes (consulté le 18 novembre 2017)
  25. « This Time Last Year - Single by Rina Sawayama on Apple Music », iTunes, sur iTunes (consulté le 18 novembre 2017)
  26. « Cyber Stockholm Syndrome - Single by Rina Sawayama on Apple Music », iTunes, sur iTunes (consulté le 18 novembre 2017)
  27. « Afterlife - Single by Rina Sawayama on Apple Music », iTunes (consulté le 18 novembre 2017)
  28. « Tunnel Vision (feat. Shamir) - Single by Rina Sawayama on Apple Music », iTunes (consulté le 18 novembre 2017)
  29. « Valentine (What's It Gonna Be) - Single by Rina Sawayama on Apple Music », iTunes (consulté le 2 mars 2018)