Ridracoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Situé sur la commune de Bagno di Romagna, Ridracoli est devenu un des lieux touristiques de la Romagne, dans la province de Forlì-Cesena, région d’Émilie-Romagne en Italie.

Les fleuves "FiumiUniti-Montone-Ronco-Bidente" et Ridracoli

géographie[modifier | modifier le code]

Sur le fleuve Bidente, accessible par la route S310 qui longe le fleuve depuis Forlì ou Forlimpopoli sur environ 50 km en passant par Meldola, Civitella di Romagna, Santa Sofia et Isola. Là, un petit chemin à gauche mène jusqu’à Biserna, puis une route privée, payante et étroite monte jusqu’au site du barrage.

Le bourg[modifier | modifier le code]

Les trois maisons, un palais, une église et un pont à dos d'âne : voilà Ridracoli, un pays qui aurait disparu sans la construction du barrage. En quarante ans, l’exode vers la plaine a porté la population de 230 habitants environ en 1951 à moins de 10 aujourd’hui.

Le nom dérive, peut-être, de la présence d'un petit oratoire, un modeste ermitage entre les vallées, peu éloigné de l'abbaye mère de Camaldoli. L'existence de Ridracoli est documentée depuis 1216, comme possession des comtes Guidi. Au XV siècle, elle fut petite Commune sous la sphère politique et culturelle de Florence.

Avec le projet du barrage, à environ à 2 km du petit noyau habité, le courant électrique est arrivé, et une repopulation, au-delà d'assurer l'eau à la Romagne a conféré les qualifications de réserve naturelle à tous les lieux avoisinants.

La digue[modifier | modifier le code]

La digue du barrage de Ridracoli
Le lac de Ridracoli
  • La digue, imposante et vertigineuse, haute de 103,50 mètres et large de 432, a été réalisée selon les plus rigides principes de sûreté et le respect ambiental, elle est contrôlés 24 heures sur 24 par 11 techniciens.
  • le lac est un grand bassin d'eau verte, fraîche et calme qui s'étend sur un peu plus qu'un kilomètre carré, pour un volume d'eau de 33 millions de mètres cubes.
  • La conduite d’eau principale, produit 3 000 litres par seconde, longue de 33 kilomètres, elle relie 50 communes adhérentes à l'organisme de gestion des Eaux de Romagne. Ses dérivations, arrivent dans les provinces de Ravenne, de Forlì-Césène, de Rimini et dans la République de Saint-Marin. Environ un million d'habitants reçoit chaque jour à travers leurs robinets les eaux de Ridracoli, ainsi que les millions de touristes qui séjournent à la période estivale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le projet naît au IIe siècle, lorsque l'empereur Trajan fit construire des aqueducs qui portaient l’eau de Meldola jusqu'à Ravenne.

Le barrage ferme un étranglement de la vallée du Bidente, à quelques kilomètres sur le centre habité de Ridracoli. La nappe artificielle serpente sur plus que 3 kilomètres à l'intérieur du Parc nationale des forêts Casentinesi, des monts Falterona et Campigna. Le grand barrage a été construit par le Consortium des Eaux entre 1974 et 1982 avec le projet de donner de l'eau à la Romagne (surtout celle de la plaine et de la côte affligées d'une historique carence d'eau). Le Consortium des Eaux, auxquels adhèrent les 50 Communes, intéressés à l'approvisionnement hydrique, dont l’origine plus récent, remonte à 1966. Le projet de l'Aqueduc de Romagne, qui a donné lieu au barrage et au lac artificiel, a été entamée dans les premiers années 60. L'eau a rejoint son le plus grand niveau an janvier 1986, donnant lieu au grandiose spectacle de son premier débordement d’une hauteur de 103 mètres. Au même moment a été entamé un vaste travail de réévaluation et de défense ambientale qui a mené à la restructuration et à la revitalisation des petits villages de montagne et des vallées environnantes qui y ont gagné en ambiance et en valeur touristique.

Sites touristiques[modifier | modifier le code]

  • Le lac est peuplé d’une variété piscicole très diversifiée, idéal pour les passionnés sportifs qui peuvent pêcher dans une zone limitée et contrôlée. Tout autour, des sentiers permettent d’en faire le tour et de parcourir la réserve naturelle, dans un silence absolu seulement interrompu par le bruit des animaux.
  • Un embarcadère permet, de Juin à Août, de naviguer sur le lac et d’en faire le tour sur un petit bateau à moteur électrique (30 personnes environ).

L’accès aux galerie et implantations est possible, soit individuellement soit en voyage organisés. Pour raison de sécurité et pour garantir le respect ambiant, les visites se font avec l’aide de guides autorisés.

  • des implantations pour le pique-nique sont prévues aux abords du parc autos et de l’autre côté de la digue, qu'un petit chemin pédestre permet d’accéder aux places ombragées le long des rives.
  • Un camping avec sanitaires avec emplacement pour camping-car est situé vers l'ancien village de Ridracoli à 432 m d'altitude, aux pied du barrage.
  • Le 5 janvier de chaque année, à l’occasion des "Fêtes de l’Épiphanie", le barrage est le but d'une excursion nocturne.


  • Le pont, caractéristique pont à arc circulaire bas, est le symbole de Ridracoli et fut construit au lieu d'un précédent pont en bois écroulé par négligence d’entretien en 1816.
  • Le Musée des Mammifères de la Romagne. Placé dans un vieil édifice, du palais Giovannetti, aujourd'hui complètement restructuré, reçoit une grande partie des 53 espèces de mammifères originaires de cette région. Il y a même des exemplaires rares ou éteint, subdivisés dans les ordres des carnivores, de lagomorphes, de rongeurs, de chiroptères, d'insectivores, d'artiodactyles. Dans les vitrines on trouve non seulement des animaux empaillés, mais aussi les explications sur leur vie et leurs caractéristiques tel que, peaux, fétus, trophées et origine géographique.
  • IDRO, écomusée des eaux de Ridracoli à Borgo di Ridracoli.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]