Rideau Cottage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rideau (homonymie).
Rideau Cottage
Rideau Cottage.png
Rideau Cottage, en 1892.
Présentation
Type
Style
Architecture néogeorgienne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Architecte
Construction
Surface
932 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
Édifice fédéral du patrimoine reconnu (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Rideau Cottage, surnommé le « bungalow Rideau », est une résidence historique située dans le domaine de Rideau Hall, à Ottawa, au Canada. La maison, de style néo-géorgien, de deux étages et de vingt-deux pièces, a été construite selon les plans de l'architecte Frederick Preston Rubidge en 1867 et agrandie quelques années plus tard par l'architecte Thomas Seaton Scott. Elle appartient à la Couronne canadienne et a traditionnellement été habitée par des personnes associées au gouverneur général du Canada, généralement son secrétaire particulier. Elle a été classée édifice fédéral du patrimoine en 1986 par le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine.

Elle est occupée par le Premier ministre du Canada Justin Trudeau et sa famille depuis 2016.

Localisation[modifier | modifier le code]

Plan des lieux
Localisation de Rideau Hall et de Rideau Cottage dans le domaine de Rideau Hall.

Rideau Cottage est située à l'arrière du domaine de 35 ha de Rideau Hall[1], dans un endroit boisé derrière les jardins. Il est visible depuis les bâtiments de services et de Rideau Hall, mais ne l'est pas de la voie publique[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Rideau Cottage est construit par Stewart Taylor and Co., selon les plans de l'architecte Frederick Preston Rubidge ; le chantier commence en 1866 et se termine l'année suivante[2]. Le coût de la construction s'est élevé à 5 000 $CA[1]. Bien qu'il ait été prévu dans les premiers temps pour servir de résidence au secrétaire du gouverneur général, le cottage est aussi utilisé par la suite comme résidence officielle pour les dignitaires en visite[3].

Le premier agrandissement de Rideau Cottage a lieu en 1872 avec l'ajout d'un second étage et d'une véranda selon les plans de Thomas Seaton Scott, architecte en chef de Travaux publics Canada. En 1905, une annexe est ajoutée à l'arrière, principalement pour agrandir la cuisine. En 1933, une aile de deux étages est ajoutée au côté nord dans le but d'agrandir la salle à manger. Un porche grillagé et un garage contigu sont ajoutés par la suite. En 1954-1955 la véranda est remplacée par un porche d'inspiration classique[2].

À son arrivée au Canada en 1883, le nouveau gouverneur général, le marquis de Lansdowne, réside à Rideau Cottage en attendant que Rideau Hall soit libéré par le gouverneur général sortant, le marquis de Lorne[4]. Lionel Massey et son épouse Lilias (en) y résident également, alors que Vincent Massey, le père de Lionel, est gouverneur général[5] ; c'est aussi le cas de Georges Vanier, en tant qu'aide de camp du gouverneur général, le vicomte Byng de Vimy[6], et de Barbara Uteck, secrétaire privée du gouverneur général de 2000 à 2006, et de son mari, Graham Fraser[1]. Le successeur d'Uteck, Stephen Wallace, demeure jusqu'au week-end du 24 et 25 octobre 2015 à Rideau Cottage[7], qu'il quitte pour permettre au Premier ministre, Justin Trudeau, et à sa famille de vivre dans la maison pendant que la résidence officielle du Premier ministre du Canada, le 24, promenade Sussex, bénéficie d'une importante campagne de rénovation en raison de son état de dégradation avancé[8],[9].

Rideau Cottage a été reconnue édifice fédéral du patrimoine le par le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Rideau Cottage est un édifice néo-georgien de vingt-deux pièces disposées sur deux étages. Il a un toit en croupe et comporte une aile en baie du côté nord-est. La façade est symétrique avec des lignes simples. Il possède un porche d'inspiration classique et des fenêtres à guillotine disposées de manière symétrique ; des cheminées en briques percent le toit. Le plan intérieur est symétrique[2]. La superficie est de 932 m2[10].

À l'origine, la structure compte quatorze chambres sur un seul étage, un toit en demi-croupe et une véranda sur trois côtés. Son style correspond alors à une interprétation tardive de la villa respectant l'esthétique pittoresque. Lors de l'agrandissement de 1872, un second étage est ajouté. Ce nouvel étage comporte un balcon, donnant à l'édifice un style plus proche d'une maison victorienne que d'un pavillon pittoresque[2]. Au cours de cette rénovation, la brique extérieure du premier étage est recouverte de stuc peint pour ressembler à la brique du second. Lorsque la véranda est, plus tard, enlevée, le stuc reste[11]. Les rénovations successives du XXe siècle ont pour effet de donner à l'édifice un style néo-georgien, souvent retenu pour moderniser les maisons victoriennes[2]. Entre 1999 et 2000, l'édifice subit d'importantes rénovations au sous-sol, au toit et aux finitions intérieures ; les systèmes mécaniques et électriques sont améliorés. À l'extérieur, le stuc est enlevé et chaque brique et joint sont teints individuellement pour donner un aspect uniforme[11]. Le coût des travaux s'élève à 408 000 $CA[1]. Rideau Cottage a été rénovée à nouveau en 2013[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Don Butler, « Trudeau family moving to Rideau Cottage pending decision on 24 Sussex », Ottawa Citizen,‎ (lire en ligne).
  2. a b c d e f et g « Rideau Cottage », Annuaire des désignations patrimoniales fédérales, sur Parcs Canada (consulté le 3 mars 2018).
  3. (en) John Colombo, Fascinating Canada: A Book of Questions and Answers, Toronto, Dundurn Press, (ISBN 1-55488-923-5, lire en ligne), p. 35.
  4. (en) John Buchan, Lord Minto, A Memoir, Oxford City Press, (ASIN B003KQ4Z20), p. 178.
  5. « Mrs. Lionel Massey Leads Busy Social Life », Ottawa Citizen,‎ .
  6. « Général le très honorable Georges Philias Vanier », sur Gouverneur général du Canada (consulté le 3 mars 2018).
  7. The Canadian Press, « From Rideau Cottage To 24 Sussex, Ottawa's Official Residences Have Long History », Huffington Post,‎ (lire en ligne).
  8. Mélanie Marquis, « Les Trudeau emménageront à Rideau Cottage », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  9. (en) Don Butler, « Trudeaus to call 22-room Rideau Cottage home while deciding on whether to move into 24 Sussex », National Post,‎ (lire en ligne).
  10. a et b (en) « Justin Trudeau will move into Rideau Cottage, not 24 Sussex Drive », sur CBC News, (consulté le 3 mars 2018).
  11. a et b (en) « Restoration work at Rideau Hall, the Official Residence of the Governor General of Canada », François LeBlanc (consulté le 10 novembre 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 26 mars 2018 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 26 mars 2018 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.