Ricky banlieue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ricky banlieue
Album de la série Lucien
Auteur Frank Margerin
Genre(s) humoristique

Éditeur Les Humanoïdes associés
Première publication
ISBN 2-7316-0014-4
Nb. de pages 60
Albums de la série Lucien

Ricky banlieue est un album de bande dessinée humoristique écrit et dessiné par Frank Margerin, paru en 1980. C'est le premier album des aventures de Lucien et ses amis.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ricky banlieue est une succession d'histoires courtes en quelques pages, en noir et blanc ou en couleurs[1], comme les deux premiers albums de Franck Margerin (Frank Margerin présente et Tranches de brie). Mais c'est le premier ou apparaissent Lucien et sa bande d'amis inséparables, Ricky et Gillou[2] (ou « P'tit Gilles »[1]), gentils loubards de proche banlieue parisienne qui rivalisent de plans plus ou moins foireux : ils provoquent des accidents, des bastons, ils se tapent l’incruste dans des boums[2]...

Initialement, Lucien est prévu comme un faire-valoir de Ricky, le leader de leur groupe de rock « Ricky Banlieue et ses riverains ». Il apparaît d’abord comme un voyou plutôt gras à rouflaquettes et banane en forme de corne d'abondance. Cette banane le rendra célèbre au point d’en faire la représentation type du rocker[2]. Par la suite, Lucien deviendra le personnage central de la série qui portera son nom. Un seul album ultérieur comporte Ricky en couverture et dans le titre : Ricky VII.

L'album comporte d'histoires courtes, parfois centrées sur d'autres personnages[1] :

  • Ricky Banlieue et ses Riverains[3]
  • Carie l'extra-terrestre cherche un dentiste[2] : un pauvre homme a absolument besoin de soins dentaires sur une planète bien étrange[1]
  • La véritable histoire de Tutti Frutti le roi du rock[2]
  • Hyperville[3]
  • Les beaux dimanches, souvenirs d'enfance[2]
  • La leçon de boxe française[3]
  • Excursion nocturne [2]
  • On n'arrête pas le progrès[3]
  • Les numéros spéciaux[3]
  • Lucien, un mec gonflé[3]
  • La crève du samedi soir[2]

Historique éditorial[modifier | modifier le code]

Ricky banlieue est publié en 1980 par Les Humanoïdes associés. Au fil des rééditions, il intègre successivement les collections « Métal Hurlant », « H Humour Humanoïde », « Métal Hurlant présente » et « Humour ».

À partir de 1990, cet album n’est plus réédité. Les histoires qu’il contient seront réparties dans les albums suivants de la série Lucien (et cie) : Votez Rocky et Bananes métalliques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sylvestre, « LUCIEN Ricky banlieue », sur Sceneario.com, (consulté le 1er décembre 2019).
  2. a b c d e f g et h Francis Masse, « Ricky banlieue », sur Babelio (consulté le 1er décembre 2019).
  3. a b c d e et f Ludovic Duffez, « Liste de toutes les histoires de Frank Margerin », sur FRANK MARGERIN (consulté le 1er décembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]