Rickson Gracie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rickson Gracie
Rickson Gracie
Rickson Gracie en juin 2008.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Rio de Janeiro
Style Gracie jiu-jitsu
Taille 5 10 (1,78 m)
Catégorie 84 kg (poids moyen)
Palmarès en MMA
Combats 11
Victoires 11
Défaites 0

Rickson Gracie (prononcer Hickson), né le à Rio de Janeiro, est un expert en jiu-jitsu brésilien et un pratiquant de MMA.

Il est considéré comme une légende du jiu-jitsu, et a été l'un des acteurs de la scène des MMA modernes dans les années 1990.

Rickson Gracie est ceinture rouge en Jiu-Jitsu Brésilien depuis le mois de [1].

C'est un membre de la famille Gracie; fils de Hélio Gracie, frère de Rorion et demi-frère de Royce et de Royler Gracie.

Il a remporté des tournois de Vale Tudo au Brésil dans les années 1980 et s'est fait connaître sur la scène internationale en remportant les tournois Vale Tudo Japan en 1994 et en 1995, faisant écho aux exploits de Royce à l'Ultimate Fighting Championship.

Controverses[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de Rickson Gracie est sujet à de nombreuses rumeurs et controverses. Pour ce qui est du palmarès officiel en free fight, le palmarès de Rickson Gracie est de 11-0.

Son père Helio Gracie a contesté l'affirmation de Rickson d'avoir eu plus de 400 combats sans défaites. Selon Hélio, Rickson n'a concouru que dans des combats officiellement pris en compte, à savoir les deux contre Rei Zulu et ceux qui ont eu lieu au Japon. Helio Gracie a allégué que Rickson utilise les combats amateurs et à l'entrainement pour obtenir un nombre supérieur à 400. Il a rajouté que s'il comptait ses combats comme Rickson le fait, il en aurait plus d'un million[2].

La seule défaite officielle de Rickson en compétition d'arts martiaux est survenue aux Championnats américains de Sambo en 1993 à Norman, Oklahoma. Rickson qui prétendait être un ancien médaillé d'or aux Championnats panaméricains de Sambo 1980 chez les moins de 74 kilogrammes[3], affronte le champion de judo et de sambo Ron Tripp. Tripp a fait tombé Gracie grâce à un Uchi-Mata en 47 secondes, donnant ainsi à Tripp une victoire absolue sous les règles de la FIAS International Sambo. Rickson a contesté cette défaite, affirmant qu'il avait été mal informé des règles de l'événement[4],[5].

Critique des autres combattants[modifier | modifier le code]

Gracie a soulevé la colère de certains dans la communauté MMA en critiquant les capacités des meilleurs combattants. En 1996, parlant des vainqueurs du tournoi de l'Ultimate Fighting Championship, il a qualifié Don Frye et Mark Coleman de « très faibles », et a déclaré que ce dernier « n'offrirait aucun danger »[6]. Il a également considéré Wallid Ismail comme un « combattant moyen », Kazushi Sakuraba comme « pas un combattant qui a une grande expertise dans n'importe quoi » et « chanceux tout le temps »[7], ainsi que Marco Ruas comme un combattant avec « rien de spécial » et « basique »[6]. Ruas, qui était connu pour avoir défié Rickson à un combat plusieurs fois dans sa carrière[8], a répondu en disant : « Parler est bon marché. Il doit monter sur le ring et prouver ce qu'il dit »[9].

Bien qu'il n'ait pas combattu dans un concours de MMA depuis huit ans, Gracie a affirmé en 2008 qu'il pouvait toujours battre facilement les meilleurs combattants actuels. Dans une interview avec Tokyo Sports, il a fait valoir que Fedor Emelianenko était un grand athlète, mais possédait une capacité technique « médiocre », et qu'il (Gracie) était « sûr à 100% » qu'il pourrait le vaincre[10]. Deux ans après, Gracie a déclaré qu'il était en désaccord avec ceux qui considèrent Emelianenko comme « quelque peu spécial » et qu'il croyait qu'Emelianenko méritait de perdre la décision dans son combat avec Ricardo Arona. Il a également décrit Brock Lesnar comme ayant « zéro défense au sol » dans le combat contre Carwin et critiqué Shane Carwin, le caractérisant comme « fort comme un taureau mais fragile comme un tigre de papier »[11]. Les commentaires critiques antérieurs que Gracie a faits à propos d'Antônio Rodrigo Nogueira (affirmant que Nogueira n'avait «pas de garde ») ont incité Wanderlei Silva à dire que Gracie « vit dans un monde fantastique » et lui a lancé un nouveau défi[8].

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
11 combats 11 victoires 0 défaites
Par KO 0 0
Par soumission 11 0
Sur décision 0 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 11-0 Drapeau du Japon Masakatsu Funaki Soumission technique (étranglement arrière) C2K: Colosseum 2000 1 12:49 Japon
Victoire 10-0 Drapeau du Japon Nobuhiko Takada Soumission (clé de bras) Pride 4: 1 9:30 Tokyo, Japon
Victoire 9-0 Drapeau du Japon Nobuhiko Takada Soumission (clé de bras) Pride 1 1 4:47 Tokyo, Japon
Victoire 8-0 Drapeau du Japon Yuki Nakai Soumission (étranglement arrière) Vale Tudo Japan 1995 1 6:22 Tokyo, Japon
Victoire 7-0 Drapeau du Japon Koichiro Kimura Soumission (étranglement arrière) Vale Tudo Japan 1995 1 2:07 Tokyo, Japon
Victoire 6-0 Drapeau du Japon Yoshihisa Yamamoto Soumission (étranglement arrière) Vale Tudo Japan 1995 3 3:49 Tokyo, Japon
Victoire 5-0 Drapeau des États-Unis Bud Smith Soumission (coups de poing) Vale Tudo Japan 1994 1 0:39 Urayasu, Japon
Victoire 4-0 Drapeau des États-Unis David Levicki Soumission (coups de poing) Vale Tudo Japan 1994 1 2:40 Urayasu, Japon
Victoire 3-0 Drapeau du Japon Yoshinori Nishi Soumission (étranglement arrière) Vale Tudo Japan 1994 1 2:52 Urayasu, Japon
Victoire 2-0 Drapeau du Brésil Casemiro Nascimento Martins Soumission (étranglement arrière) Independent Event 1 NC Rio de Janeiro, Brésil
Victoire 1-0 Drapeau du Brésil Casemiro Nascimento Martins Soumission (étranglement arrière) Independent Event 1 11:55 Brasilia, Brésil

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Il apparaît dans L'Incroyable Hulk (2008) où il joue le rôle du maître d'aïkido d'Edward Norton.
  • Fight Science (2006) (TV).... joue son propre rôle
  • Chop Suey (2001).... joue son propre rôle
  • Choke (1999).... joue son propre rôle

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rickson Gracie Promoted to Red Belt », FloGrappling,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Helio Gracie: Rickson 400-0? I Don't Think So! », www.youtube.com, (consulté le )
  3. Gracie jujitsu by Don Beu, Black Belt, August 1989, vol. 27, no. 8, p. 31.
  4. « Rickson Gracie interview: part one » [archive du ] [Reprint], FreeFight magazine, (consulté le )
  5. « Rickson Gracie interview: part two » [archive du ] [Reprint], FreeFight magazine, (consulté le )
  6. a et b Rickson Gracie interview 4, Onthemat.com
  7. Robert W. Young, Rickson Gracie: The Legend of No-Holds-Barred Fighting Speaks Out on the State of Grappling Arts, Black Belt magazine, March 2001
  8. a et b « Wanderlei and Marco Ruas Challenge Rickson Gracie » [archive du ] [Reprint], AD Combat, (consulté le )
  9. Marco Ruas interview, Reocities
  10. Wrestling Observer Newsletter, May 12, 2008
  11. « Portal do Vale Tudo - Noticias sobre as artes marciais, novidades sobre UFC | tudo sobre o MMA | eventos de Jiu-Jitsu | lutas de Muay Thai | combates de Wrestling | Wanderlei Silva | Rodrigo Minotauro | Junior dos Santos | José Aldo | Anderson Silva | Dana White | UFC RIO », Portaldovt.com.br (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]