Rick Mahorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rick Mahorn Portail du basket-ball
Rick Mahorn.jpg
Rick Mahorn en 2007
Fiche d’identité
Nom complet Derrick Allen Mahorn
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (55 ans)
Hartford, Connecticut
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 109 kg (240 lb)
Situation en club
Poste Ailier fort, Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1976-1980 Université de Hampton
Draft NBA
Année 1980
Position 35e
Franchise Bullets de Washington
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1999
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Bullets de Washington
Pistons de Detroit
Pistons de Detroit
Pistons de Detroit
Pistons de Detroit
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Virtus Rome
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Pistons de Detroit
Pistons de Detroit
76ers de Philadelphie
Carrière d’entraîneur
1999-2000
2005-2009
2009
Lightning de Rockford
Shock de Detroit (adjoint)
Shock de Detroit

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Derrick Allen Mahorn dit Rick Mahorn (né le 21 septembre 1958 à Hartford, Connecticut) est un joueur américain de basket-ball de NBA évoluant au poste d'ailier fort et de pivot. Il occupe ensuite un poste d'entraîneur, en CBA, puis assistant en WNBA chez le Shock de Detroit où il devient entraîneur en chef en 2009, poste qu'il occupe que durant cette saison.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mahorn joua en NCAA à l'université d'Hampton. Il fut sélectionné au 2e tour (35e rang) de la draft 1980 par les Bullets de Washington. Il y resta cinq saisons, rejoignant les Pistons de Detroit en 1985. Il fit partie de la fameuse équipe des Bad Boys de Detroit. Le speaker des Pistons qualifiait Mahorn de « Baddest Bad Boy of them all » (« plus mauvais des Bad Boys »)[1]. Mahorn y glana une réputation pour son jeu physique, compensant ainsi ses qualités de joueur plus limitées.

En 1989, Mahorn remporta son unique titre de champion NBA avec les Pistons. Bien qu'il soit l'un des membres préférés de l'équipe, il ne fut pas classé parmi les joueurs protégés lors de la draft d'expansion 1989, chaque équipe NBA pouvant conserver huit de leurs douze joueurs[2]. Après avoir été sélectionné par les Timberwolves du Minnesota, le GM des Pistons Jack McCloskey essaya en vain de le faire revenir[2]. Cependant, Mahorn ne joua jamais pour Minnesota, avant d'être transféré aux 76ers de Philadelphie, faisant équipe avec Charles Barkley formant ainsi le duo de rebondeurs "Thump N' Bump." Après deux saisons, Mahorn rejoignit la ligue italienne lors de la saison 1991-92.

Mahorn revint ensuite en NBA, aux Nets du New Jersey durant quatre saisons, avant de retourner aux Pistons en 1996-97. Il prit sa retraite à l'issue de la saison 1998-1999, après un second passage chez les 76ers.

Il occupe ensuite un poste de commentateur radio pour les matchs des Pistons.

Entraîneur assistant aux côtés de son ancien coéquipier Bill Laimbeer dans l'équipe WNBA des Shock de Detroit depuis 2005, il est impliqué le 22 juillet 2008 dans une rixe générale. Lors de cette altercation, il fait tomber Lisa Leslie. Mahorn est suspendu pour deux rencontres[3].

En début de saison 2009, après trois journées, il succède à Bill Laimbeer à la tête de l'équipe[4]. Il conduit son équipe aux playoffs, où les Skarks s'inclinent au deuxième tour face au Fever de l'Indiana sur le score de deux à un.

Après le déménagement de la franchise à Tulsa, le poste d'entraîneur est confié à Nolan Richardson[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Steve Addy, The Detroit Pistons: More Than Four Decades of Motor City Memories, Sports Publishing LLC,‎ 2002 (ISBN 9781582615530, lire en ligne), p. 120

Références[modifier | modifier le code]

  1. (Addy, p. 120)
  2. a et b (Addy, p. 171)
  3. (en) Dan Arritt, « WNBA suspends 11 for Sparks-Shock fight », Los Angeles Times,‎ 25 juillet 2008
  4. (en) « Shock coach Laimbeer steps down, Mahorn takes over », sur usatoday.com,‎ 16 juin 2009
  5. (en) « Nolan Richardson anxious to coach in WNBA », sur usatoday.com,‎ 16 octobre 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]