Riche et Légère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Riche et Légère
Auteur Florence Delay
Pays France
Genre Roman
Éditeur Gallimard
Collection Blanche
Date de parution
Nombre de pages 254
ISBN 2070266982
Chronologie

Riche et Légère est un roman de Florence Delay publié le aux éditions Gallimard et ayant reçu la même année le prix Femina.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est une forme de journal de voyage. L'auteure se souvient de son père, au cours d'un itinéraire en Andalousie qu'elle parcourt avec un groupe de jeunes femmes « riches et légères », qui respectent les bonnes manières, et vont aux corridas.

Analyse[modifier | modifier le code]

La narratrice, elle, est une véritable aficionada. Si elle assiste aux corridas c'est parce qu'elle apprécie l'art tauromachique où elle trouve la matière à d'intéressants portraits de toreros célèbres dont certains reviennent quelques années plus tard dans son court essai : Œillet rouge sur le sable (1994)[1]. Robert Bérard la classe dans les auteurs de romans et nouvelles tauromachiques aux côtés de Joseph Peyré, Théophile Gautier et bien d'autres[2].

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bérard 2003, p. 1032
  2. Bérard 2003, p. 1033-34

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]