Richard Wilbur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilbur.
Richard Wilbur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
BelmontVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Cummington (en), North Caldwell, Belmont (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Montclair High School (en)
Amherst College (à partir de )
Université Harvard (maîtrise universitaire ès lettres) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Conflit
Influencé par
Distinctions
Liste détaillée
Bourse Guggenheim
Chevalier des Palmes académiques (d)
National Medal of Arts
Prix de Rome américain
National Book Award pour la poésie ()
Prix Pulitzer de la poésie ( et )
Prix Bollingen ()
Drama Desk Special Award (en) ()
Poète Lauréat de la bibliothèque du Congrès (en) ()
Laurence Olivier Award for Best New Musical (en) ()
Prix littéraire de l'Université de Saint-Louis (en) ()
PEN/Ralph Manheim Medal for Translation (en) ()
Médaille Robert Frost ()
Ruth Lilly Poetry Prize (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Richard Purdy Wilbur, né le à New York et mort le à Belmont dans le Massachusetts, est un poète américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Wilbur est élevé et grandit dans le New Jersey. Il fait une partie de ses études au Amherst College, dont il sort diplômé. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans l'armée américaine.

À la démobilisation, il poursuit ses études et obtient un diplôme de l'université Harvard, puis se consacre à l'enseignement pendant une trentaine d'années. En parallèle à ses activités de professeur, il amorce, à partir de 1947, la publication de recueils de poésie qui reçoivent un chaleureux accueil critique. Il est couronné comme Poète Lauréat en 1987 (Poet Laureate Consultant in Poetry to the Library of Congress) et reçoit deux fois le Prix Pulitzer de la poésie en 1957 et 1989.

Au milieu des années 1950, il commença la traduction en anglais de plusieurs pièces de Molière, puis de Racine et de Corneille.

Il meurt le 14 octobre 2017 à 96 ans[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • The Beautiful Changes and Other Poems (1947)
  • Ceremony, and Other Poems (1950)
  • A Bestiary (1955)
  • Things of This World (Harcourt, 1956) - Prix Pulitzer de la poésie 1957, National Book Award 1957
  • Advice to a Prophet, and Other Poems (1961)
  • Walking to Sleep: New Poems and Translations (1969)
  • The Mind-Reader: New Poems (1976)
  • New and Collected Poems (Harcourt Brace Jovanovich, 1988) - Prix Pulitzer de la poésie, 1989
  • Mayflies: New Poems and Translations (2000)
  • Collected Poems, 1943-2004 (2004)
  • Anterooms (2010)
  • The Nutcracker (2012)

Prose[modifier | modifier le code]

  • Responses: Prose Pieces, 1953-1976 (1976)
  • The Catbird's Song: Prose Pieces, 1963-1995 (1997)

Anthologie traduite en français[modifier | modifier le code]

  • Quintessence : corpus poétique des années 1947 à 2004, Agneaux, Éditions du Frisson esthétique, 2011 (ISBN 9782917440094)
Poèmes traduits de l'anglais (États-Unis) par Jean Migrenne ; avant-propos de Daniel Lefèvre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]