Richard W. Southern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard W. Southern
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
OxfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Sir Richard William Southern (Newcastle-upon-Tyne, 8 février 1912[1]Oxford, 6 février 2001[1]), est un médiéviste britannique, professeur à l'Université d'Oxford.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à la Royal Grammar School de Newcastle upon Tyne[1], puis, en 1929, entre au Balliol College d'Oxford[1]. En 1932, son étude des chartes de Ranulf Flambard, évêque de Durham, lui vaut le prix Alexander de la Royal Historical Society[1].

Il se spécialise dans l'histoire culturelle et acquiert une certaine notoriété en 1953 avec la publication de Making of the Middle Ages, puis grâce à ses études sur saint Anselme de Cantorbéry (St Anselm and his Biographer, 1963 ; St. Anselm: A Portrait in a Landscape, 1992) et sur Robert Grossetête (Robert Grosseteste: The Growth of an English Mind in Medieval Europe, 1986). Il est lauréat du Prix Balzan 1987 pour l'histoire médiévale[1]. Il est annobli en 1974[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g M. H. Keen, « Southern, Sir Richard William (1912–2001) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2009.

Livres parus en français[modifier | modifier le code]

  • L'Église et la société dans l'Occident médiéval (Western Society and the Church in the Middle Ages, 1970), Paris, Flammarion, 1987

Liens externes[modifier | modifier le code]