Richard V. Spencer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Richard V. Spencer
Illustration.
Portrait officiel de Richard V. Spencer, 2019.
Fonctions
Secrétaire à la Marine des États-Unis

(2 ans, 3 mois et 21 jours)
Président Donald Trump
Gouvernement Administration Trump
Prédécesseur Sean Stackley (intérim)
Ray Mabus
Successeur Kenneth Braithwaite (désigné)
Secrétaire adjoint de la Défense des États-Unis
(intérim)

(8 jours)
Président Donald Trump
Gouvernement Administration Trump
Prédécesseur David Norquist (intérim)
Successeur David Norquist
Secrétaire à la Défense des États-Unis
(intérim)

(8 jours)
Président Donald Trump
Gouvernement Administration Trump
Prédécesseur Mark Esper (intérim)
James Mattis
Successeur Mark Esper
Biographie
Nom de naissance Richard Vaughn Spencer
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Waterbury (Connecticut), États-Unis)
Nationalité Américaine

Richard Vaughn Spencer, né le à Waterbury (Connecticut), est un homme politique américain. Il est secrétaire à la Marine des États-Unis d'août 2017 à septembre 2019 et, à ce titre, il assure les fonctions de secrétaire à la Défense par intérim du à fin .

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Spencer suit des études d'économie au Rollins College à Winter Park en Floride. Après avoir obtenu son diplôme, il rejoint en 1976 le corps des Marines où il sert comme aviateur. Il quitte l'armée en 1981 avec le grade de captain.

Il travaille ensuite à Wall Street au sein de plusieurs entreprises. De novembre 2001 à janvier 2008, il est directeur financier d'IntercontinentalExchange (ICE), place boursière basée à Atlanta. De 2009 à 2015, il fait partie du Defense Business Board, un organisme consultatif du Pentagone chargé d'émettre des recommandations pour une gestion plus efficace du ministère[1].

En mars 2017, il est choisi par Donald Trump pour le poste de secrétaire à la Marine des États-Unis[2]. Il est confirmé par un vote du Sénat le suivant[3] et prend ses fonctions le 3 août.

Le , il assume les fonctions de secrétaire à la Défense par intérim, en remplacement du secrétaire à l'Armée Mark Esper[4].

Le , il est renvoyé par Esper pour avoir contourné son autorité en tentant de négocier un accord avec la Maison-Blanche dans le dossier Eddie Gallagher sans l'autorisation du secrétaire[5]. Dans sa lettre de démission, il déclare : « Il est devenu évident [que] je ne partage plus la même compréhension des principes fondamentaux de l’ordre juste et de la discipline avec le commandant en chef qui m’a nommé. Je ne peux pas, en toute conscience, obéir à un ordre qui, à mon avis, enfreint le serment sacré que j’ai prêté en présence de ma famille, devant mon drapeau et ma foi pour soutenir et défendre la Constitution des Etats-Unis »[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]