Richard Sylbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sylbert.
Richard Sylbert
Naissance
Brooklyn (New York), État de New York
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 73 ans)
Los Angeles, Californie
Profession Directeur artistique
Films notables Qui a peur de Virginia Woolf ?
Dick Tracy

Richard Sylbert est un directeur artistique américain né le à New York (État de New York) et mort le à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir servi dans l'infanterie lors de la Guerre de Corée, Richard Sylbert et son frère Paul étudient la peinture à la Tyler School of Art de l'Université Temple à Philadelphie[1],[2]. Richard étudie aussi auprès de William Cameron Menzies[3],[4] et fera d'ailleurs sa première collaboration pour le cinéma dans un film dirigé par ce dernier[5].

À ses débuts, Sylbert travaille surtout pour la télévision (NBC à New York), d'abord comme décorateur de plateau. Il devient directeur artistique sur la série télévisée Inner Sanctum en 1954[2], et en 1956 travaille pour la première fois en tant que tel pour le cinéma sur Rapaces (en). Il retrouvera son frère sur le film Baby Doll[5],[1].

Sylbert sera aussi producteur associé sur Quoi de neuf, Pussycat ?, et en 1975 il devient le seul directeur artistique à être vice-président chargé de la production, à la Paramount[2]. Néanmoins, en 1978, il quitte Paramount pour redevenir directeur artistique[5],[4].

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1957 : The Egghead (scénographie)
  • 1971 : Le Prisonnier de la seconde avenue (scénographie)

Filmographie (sélection)[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

« The art of Richard Sylbert is a long search for the correspondences between the psychology of the characters and the appearances of his sets.
L'art de Richard Sylbert est une longue recherche de correspondance entre la psychologie des personnages et l'apparence des décors[3]. »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Dennis McLellan, « Richard Sylbert, 73; Film Set Designer », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c (en) Fionnuala Hannigan, Filmcraft : Production Design, Taylor & Francis, , 192 p. (ISBN 9781136071102), p. 186.
  3. a et b (en) M. S. Foresca, « Richard Sylbert », Premiere, vol. 7,‎ (lire en ligne).
  4. a et b (en) Jesse McKinley, « Richard Sylbert, 73, Designer Of Oscar-Winning Film Sets », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  5. a b et c (en) Tom Vallance, « Richard Sylbert », The Independent,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]