Richard Murray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murray.
Richard Murray
Image illustrative de l'article Richard Murray
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Naissance (29 ans)
Lieu de naissance Le Cap (Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud)
Taille 1,80 m (5 11)
Poids de forme 70 kg (154 lb)
Entraîneur Joel Filliol

Richard Murray né le au Cap en Afrique du Sud est un triathlète professionnel, double champion d'Afrique de triathlon (2011 et 2012).

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Richard Murray

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Richard Murray grandi dans une ferme, adolescent il pratique la course à pied, le cyclisme et le moto-cross[1], il participe à son premier triathlon à l'âge de 13 ans[2]. En 2007 et 2008, il est sacré champion du monde de duathlon juniors[1].

Carrière en triathlon[modifier | modifier le code]

Richard Murray se qualifie et participe à l'épreuve de triathlon aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres, où il se classe en 17e position[3]. La même année, il remporte l'épreuve des séries mondiales de triathlon (WTS) à Hambourg devant Javier Gómez et Steffen Justus[4].

En 2012 et 2013, il finit cinquième des championnats du monde[5],[6]. Il s'essaie en 2013 au championnat du monde Xterra où il finit en 12e position[7].

En 2016 Richard Murray créé la surprise, ce spécialiste des courtes distances en triathlon, vainqueur d'étape en coupe du monde et séries mondiales de triathlon, s'arroge un titre mondial d'une spécialité dans laquelle il apparait rarement, le duathlon. Même si ces derniers résultats sur le circuit international des sports enchainés le plaçait parmi les favoris de cette compétition, sa victoire reste inattendue. Après la première épreuve de course à pied, Richard Murray fait partie d'un groupe de dix triathlètes qui mènent la partie vélo avec les champions du monde en titre l'Espagnol Emilio Martin et le Français Benoit Nicolas. Aucun écart n'ayant pu se constituer, c'est sur la seconde course à pied que ce fait la décision finale. Richard Murray dans cette dernière épreuve survole ses concurrents et remporte le titre mondial, six ans après avoir participé à sa dernière compétition de duathlon. Emilio Martin conserve la seconde place, le jeune Néerlandais Jorik Van Egdom monte sur la troisième marche du podium[8].

Lors de l'étape des séries mondiales de triathlon de Hambourg en Allemagne au mois de juillet et à la suite de sanctions des instances sportives, Richard Murray est disqualifié et reçoit une amende de 15 000 dollars pour comportement anti-sportif. Ayant fait la quasi intégralité de la course dans la même seconde que le vainqueur de l’étape l'Espagnol Mario Mola, il doit effectuer à 100 mètres de l’arrivée, 10 secondes de pénalité infligées lors de la transition une, pour avoir mal remisé sa combinaison de natation dans la boite prévue à cette effet. Cet pénalité le privant d'une possible victoire, il est à l'issue de la course, l’auteur de geste et propos disgracieux et répréhensibles qui lui valent une disqualification immédiate et une amende, ainsi qu'une saisine des instances fédérales[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon et de duathlon depuis 2011[10],[11].

Année Compétition Pays Position Temps
2017 WTS Gold Coast Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'argent h 52 min 39 s
Coupe du monde - l'étape sprint du Cap Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Médaille d'or h 51 min 33 s
Coupe du monde - l'étape sprint de New Plymouth Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Médaille d'or h 54 min 37 s
Coupe d'Europe de triathlon - l'étape premium sprint de Holten Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Médaille d'or h 54 min 31 s
2016 Championnat du monde de duathlon Drapeau de l'Espagne Espagne Médaille d'or h 42 min 18 s
Coupe du monde - l'étape sprint de New Plymouth Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Médaille d'or h 58 min 3 s
WTS Abou Dabi Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis Médaille d'argent h 46 min 54 s
2015 WTS Chicago - Finale Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille de bronze h 45 min 35 s
WTS Edmonton Drapeau du Canada Canada Médaille d'or h 53 min 19 s
Coupe du monde - l'étape sprint de New Plymouth Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Médaille d'or h 52 min 38 s
Coupe du monde - l'étape sprint de Cozumel Drapeau du Mexique Mexique Médaille d'or h 55 min 3 s
2014 WTS Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Médaille d'argent h 49 min 47 s
Coupe d'Afrique - l'étape sprint du Cap Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Médaille d'or h 1 min 26 s
Championnats d'Afrique du Sud Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Médaille d'or h 50 min 44 s
2013 Coupe d'Afrique - l'étape sprint du Cap Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Médaille d'or h 53 min 21 s
WTS San Diego Drapeau des États-Unis États-Unis Médaille d'argent h 47 min 38 s
2012 WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Médaille d'or h 51 min 48 s
WTS Sydney Drapeau de l'Australie Australie Médaille d'argent h 51 min 13 s
Championnats d'Afrique Drapeau de Maurice Maurice Médaille d'or h 52 min 52 s
Coupe d'Afrique - l'étape sprint du Cap Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Médaille d'or h 54 min 48 s
2011 Championnats d'Afrique Drapeau du Mozambique Mozambique Médaille d'or h 57 min 43 s
Coupe d'Europe - l'étape de Brasschaat Drapeau de la Belgique Belgique Médaille d'or h 44 min 22 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Richard Murray Biography », sur www.g2014results.thecgf.com (consulté le 26 juin 2015).
  2. « Interview Richard Murray », sur www.triathlete-europe.competitor.com (consulté le 26 juin 2015).
  3. « Richard Murray Biography », sur www.oakley.com (consulté le 26 juin 2015).
  4. « Richard Murray Results », sur www.triathlon.org (consulté le 26 juin 2015).
  5. « 2012 Results Championships World Triathlon », sur www.triathlon.org (consulté le 26 juin 2015).
  6. « 2012 Results Championships World Triathlon », sur www.triathlon.org (consulté le 26 juin 2015).
  7. « 2013 Xterra Championships World Triathlon », sur www.jtltiming.com (consulté le 26 juin 2015).
  8. (en) ITU, « Richad Murray and Emma Pallant claim the Duathlon World crowns », .
  9. Alexandre Saint Jalm, « Mario Mola en contrôle, Richard Murray perd le contrôle. », sur trimes.org, .
  10. « Résultat sportif Richard Murray », sur www.les-sports.info (consulté le 26 juin 2015).
  11. « Palmarès ITU : Richard Murray », sur www.triathlon.org (consulté le 26 juin 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]