Richard McDermott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le patinage de vitesse image illustrant une personnalité image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant le patinage de vitesse et une personnalité américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Richard McDermott Speed skating pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Patinage de vitesse
Biographie
Nationalité sportive Drapeau des États-Unis Américain
Naissance (76 ans)
Lieu de naissance Essexville
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 1 0

Richard Terrance « Terry » McDermott, né le à Essexville, est un patineur de vitesse américain.

Surnommé « la fusée d'Essexville[1] », Il a remporté deux médailles aux Jeux olympiques, une d'or aux Jeux olympiques d'hiver de 1964 (500 m) et une de bronze aux Jeux olympiques d'hiver de 1968 (500 m). Son premier titre est réalisé au détriment du favori Evgueni Grichine et avec l'entraînement de Leo Freisinger.

Sa victoire dans le 500 m à Innsbruck 4 février 1964, est la seule médaille d'or remportée par les États-Unis lors de ces Jeux olympiques d'hiver[1]. Le 9 février, lors de son retour dans son pays, il débarque directement à New York pour participer en direct à l'émission la plus populaire du moment, le Ed Sullivan Show. Ce même jour, les Beatles font leur première apparition à la télévision américaine dans le même programme, où ils interprètent cinq de leurs chansons[1]. L'audience record est estimée à plus de 73 millions de spectateurs[1]. Avant de présenter McDermott comme « le seul médaillé d'or américain des Jeux d'Innsbruck », Ed Sullivan arrange une photo en coulisses, qui va faire le tour du monde, où on voit ce sportif amateur, coiffeur dans la vie civile faire mine de couper les cheveux de Paul McCartney entouré des autres Beatles et de Sullivan, hilares[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « L’incroyable épopée de Terry McDermott - Actualité Olympique », sur International Olympic Committee (consulté le 4 septembre 2016)
  2. « U.S. speedskating légende Terry McDermott shares special 50th anniversary with The Beatles », sur OlympicTalk (consulté le 4 septembre 2016)