Richard Jouve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jouve.

Richard Jouve
Image illustrative de l’article Richard Jouve
Contexte général
Sport ski de fond
Période active 2012-
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Briançon(France)
Taille 1,75 m
Poids de forme 78 kg
Club Montgenèvre
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 0 0 1
Coupe du monde (globes ind.) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 0 2 4

Richard Jouve, né le 25 octobre 1994 à Briançon, est un fondeur français spécialisé dans le sprint. Lors des Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang, il remporte la médaille de bronze du sprint par équipes, associé à Maurice Manificat.

Carrière[modifier | modifier le code]

Richard Jouve connait sa première expérience internationale en participant aux Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse de 2012. Lors des Championnats du monde junior 2014, il est médaillé d'argent dans le relais également composé de Jules Lapierre, Valentin Chauvin et Jean Tiberghien[1]. Il fait ses débuts en Coupe du monde en janvier 2015 à l'occasion du sprint d'Otepää avant de marquer ses premiers points lors de la course suivante à Östersund, un sprint en style classique. Il y termine dix-neuvième alors qu'il a été gêné et a chuté dans son quart de finale, résultat qui lui vaut une sélection pour les Championnats du monde de Falun[2]. Il participe à la première épreuve de ces Mondiaux, le sprint classique où il échoue à se qualifier pour les quarts de finale avec le 33e temps. Le 7 mars 2015, il monte sur son premier podium en Coupe du monde en terminant troisième du sprint libre de Lahti pour son troisième départ dans cette compétition[3].

En 2015, il intègre l'Équipe de France militaire de ski. Il est chasseur alpin[4].

Pour sa deuxième saison en coupe du monde, Richard Jouve confirme, le , il se classe troisième du sprint libre de Planica. Sur le podium, il est accompagné d'un autre français, Baptiste Gros, ainsi que de l'Italien Federico Pellegrino. Dès le lendemain, sur l'épreuve de Sprint par équipe, il accroche une nouvelle fois la troisième place en compagnie de Valentin Chauvin.

Le , sur l'étape de coupe du monde de Gatineau au Canada, il se classe deuxième du sprint libre derrière le Russe Serguei Ustiugov, c'est à ce jour son meilleur résultat en carrière. Trois jours plus tard sur le sprint libre de Québec, il se classe 6ème pendant que son coéquipier en Equipe de France Baptiste Gros apporte à la France son premier succès en coupe du monde de sprint.

Lors de la saison 2016/2017, accroche un nouveau podium en toute fin de saison, le . C'est lors du sprint libre de Québec au Canada qu'il se classe troisième ajoutant à son actif un cinquième podium en coupe du monde.

quatre fondeurs de face, luttant sur la ligne d'arrivée.
Arrivée d'une étape de coupe du monde à Dresde : de gauche à droite, Johannes Høsflot Klæbo, Lucas Chanavat, Federico Pellegrino et Richard Jouve.

Lors des Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang, il termine à la 29e place des qualifications du sprint classique[5], avant d'être éliminé lors de son quart de finale[6]. Lors du sprint par équipes, disputé en style libre, il est associé à Maurice Manificat. Les deux hommes obtiennent la troisième place, derrière la Norvège de Martin Johnsrud Sundby et Johannes Høsflot Klæbo et les représentants de l'OAR, Denis Spitsov et Aleksandr Bolshunov[7].

Avant d'obtenir ce Graal olympique, Richard Jouve avait obtenu bon nombre de places d'honneur sur les épreuves de coupe du monde. Avec notamment une cinquième place à Davos, une sixième place à Lenzerheide, une quatrième place à Dresde ou encore une septème place à Seefeld, toutes obtenues sur des sprint libre[8] Il termine la saison 2107/2018 à la huitième place du classement général du sprint de la coupe du monde de ski de fond[9].

Fondeur, légèrement de trois quart, se dirigeant vers la droite. Un autre fondeur est en attente derrière lui.
Richard Jouve lors du relais des mondiaux 2019 de Seefeld.

Lors de la saison 2018-2019, il obtient une deuxième place lors de l'étape de toblach sur le tour de ski, devancé par Johannes Høsflot Klæbo et devant Lucas Chanavat[10]. Il est de nouveau en finale d'un sprint, en janvier à Dresde, où il termine quatrième, devant ses compatriotes Chanavat et Baptiste Gros[11]. À la fin du mois, il est aligné au sein du relais 4 × 10 km à Ulricehamn. Lors du sprint des championnats du monde de Seefeld, disputé en style classique, il termine quatrième de la finale remportée par Johannes Høsflot Klæbo, Chanavat terminant également sixième[12]. Les deux hommes sont associés pour l'épreuve du sprint par équipes, où ils terminent cinquième de la course remportée par et Emil Iversen[13]. Lors du relais 4 × 10 km, il est aligné en quatrième position, derrière Adrien Backscheider, Maurice Manificat et Clément Parisse. Parti en quatrième position, il rejoint le Finlandais Perttu Hyvarinen, puis le depasse dans la ligne d'arrivée finale[14].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
Épreuve inexistante à cette date 16e Épreuve inexistante à cette date Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
Mondiaux 2015
Drapeau : Suède Falun
Épreuve inexistante à cette date 33e Épreuve inexistante à cette date
Mondiaux 2017
Drapeau : Finlande Lahti
16e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 11e
Mondiaux 2019
Drapeau : Autriche Seefeld
4e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 5e Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Richard Jouve

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 27e en 2019
  • 3 podiums individuels : 3 troisièmes places.
  • 1 podium en team sprint

Il compte par ailleurs 3 podiums dans des étapes de mini-tour.

Différents classements en coupe du monde
Saison / Épreuve Général Distance Sprint Tour de ski
depuis 2007
Finales
depuis 2008
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points Place Points
2015 76e 72 - - 34e 34 Épreuve inexistante à cette date
2016 39e 174 86e 5 16e 169 45e
2017 64e 100 - - 34e 100 Abandon
2018 33e 206 8e 206 Abandon Abandon Abandon
2019 27e 303 91e 7 9e 284 Abandon 25e Abandon

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Richard Jouve, Valentin Chauvin, Jules Lapierre et Jean Tiberghien en argent », sur dauphinordique.com, .
  2. Stéphane Magnoux, Jouve a forcé son destin, sur bienpublic.com, le 19 février 2015
  3. Mirko Horminal, Podium historique pour Richard Jouve, sur ski-nordique.net, le 7 mars 2015
  4. [1]
  5. « JO de Pyeongchang : Baptiste Gros et Richard Jouve qualifiés », sur lequipe.fr, .
  6. Annie Vergnenegre, « JO 2018 : le fondeur de Montgenèvre Richard Jouve éliminé en quarts de finale du sprint classique », sur france3-regions.francetvinfo.fr, .
  7. Clément Guillou, « JO 2018 : la stratégie gagnante du ski de fond français, en bronze sur le sprint par équipes », sur lemonde.fr, .
  8. (en) « Cross-Country - Athlete: Richard JOUVE », sur FIS-SKI (consulté le 22 avril 2018).
  9. (en) « Cross-country: Leader Boards - FIS-SKI », sur FIS-SKI (consulté le 22 avril 2018).
  10. « Richard Jouve et Lucas Chanavat sur le podium du sprint de la Coupe du monde de Toblach », sur ledauphine.com, .
  11. Mirko Hominal, « Dresde - Du rêve au cauchemar pour les Français », sur ski-nordique.net, .
  12. « Championnats du monde : Klaebo en or au sprint, Jouve au pied du podium », sur lequipe.fr, .
  13. Florian Burgaud, « Ski de fond », sur nordicmag.info, .
  14. « Relais hommes : Grâce à Richard Jouve, la France décroche le bronze », sur sport.francetvinfo.fr, .
  15. Décret du 11 avril 2018 portant nomination , Legifrance.

Liens externes[modifier | modifier le code]