Richard Jessup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jessup.
Richard Jessup
Description de cette image, également commentée ci-après
The Deadly Duo par Richard Jessup, 1959
Alias
Richard Telfair
Naissance
Savannah, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 57 ans)
Nokomis, Floride, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Le Kid de Cincinnati

Richard Jessup, né le à Savannah, dans l'État de Géorgie, et décédé le à Nokomis, en Floride, est un romancier et scénariste américain, auteur de plusieurs romans policiers et westerns. Près de la moitié de son œuvre paraît sous le pseudonyme Richard Telfair.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Jessup grandit dans plusieurs orphelinats en Géorgie jusqu'à 16 ans. Il rejoint la marine marchande des États-Unis. Il y reste pendant 11 ans et en sort officier. Démobilisé, il travaille un temps « comme donneur de cartes dans une maison de jeu de Harlem »[1]. Il fréquente ainsi le monde des joueurs et des escrocs, une expérience dont il se servira dans ses futures œuvres littéraires.

Son premier roman, Un bruit de chaînes (The Cunning and the Haunted), publié en 1954, remonte plus loin dans ses souvenirs, car le récit, en partie autobiographique, est basé sur son enfance et son adolescence dans les orphelinats. La même année, il écrit un scénario pour la série télévisée Tom Corbett, Space Cadet. En 1957, il signe le scénario du film The Young Don't Cry, tiré de son premier roman, et qui raconte l'histoire d’un adolescent solitaire, pensionnaire d'un orphelinat, qui aide un prisonnier évadé, et condamné à tort, à retrouver sa dignité.

Il commence à écrire des westerns en 1957 avec Cheyenne Saturday, Comanche Vengeance et Long Ride West. Dans cette veine, son titre le plus ambitieux demeure toutefois Le KId de Cincinnati (The Cincinnati Kid, 1963), un western situé dans le milieu des joueurs de poker, adapté au cinéma en 1965 par Norman Jewison sous le titre adapté, avec Steve McQueen et Edward G. Robinson.

Sous le pseudonyme de Richard Telfair, il crée le personnage de Wyoming Jones pour des romans westerns et, pour une série de cinq romans d’espionnage, celui de Montgomery "Monty" Nash, un agent secret américain qui multiplie les missions en pleine Guerre froide.

En 1956, il publie Lowdown (Chanteur de choc), qui conte l'ascension fulgurante et le déclin irrésistible de Walker Alise, un jeune chanteur, doué mais pas juste vocalement. Ce roman « retrace la grandeur et la décadence d'un chanteur de charme et dépeint le monde du show-bizz, en mettant en scène ses tricheurs et leurs magouilles »[2].

Il meurt d'un cancer en 1982.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Cunning and the Haunted (1954), réédité sous le titre The Young Don't Cry en 1957, et The Man in Charge
    Publié en français sous le titre Un bruit de chaînes, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 329, 1956 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Carré noir » no 56, 1972
  • A Rage to Die (1955)
  • Cry Passion (1956)
    Publié en français sous le titre On t'fera pas de violettes, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 356, 1957
  • Lowdown (1958)
    Publié en français sous le titre Chanteur de choc, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 487, 1959 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Carré noir » no 507, 1984
  • Cheyenne Saturday (1957)
  • Comanche Vengeance (1957)
  • Long Ride West (1957)
  • Texas Outlaw (1958)
  • The Deadly Duo (1959)
  • Sabadilla (1960)
  • Port Angelique (1961)
  • Wolf Cop (1961)
  • Chucka (1961)
  • The Cincinnati Kid (1963)
    Publié en français sous le titre Le Kid de Cincinnati, Paris, Plon, 1964 ; réédition, Paris, Gallimard coll. « La Noire », 1996
  • The Recreation Hall (1967)
  • Sailor (1969)
  • A Quiet Voyage Home (1970)
  • Foxway (1971)
    Publié en français sous le titre Foxway, Paris, Albin Michel, 1974
  • The Hot Blue Sea (1974)
    Publié en français sous le titre J’irai décrocher les étoiles, Paris, Hachette-Jeunesse, Poche rouge, 1976
  • Threat (1981)

Romans signés Richard Telfair[modifier | modifier le code]

Série Montgomery "Monty" Nash[modifier | modifier le code]

  • The Bloody Medallion (1959)
  • The Corpse That Talked (1959)
  • Scream Bloody Murder (1960)
  • Good Luck, Sucker ! (1961)
    Publié en français sous le titre À la tienne, pigeon !, Paris, Gallimard, coll. « Série noire » no 764, 1963
  • The Slavers (1961)

Série Wyoming Jones[modifier | modifier le code]

  • Wyoming Jones (1958)
  • Day of the Gun (1958)
  • The Secret of Apache Canyon (1959)
  • Wyoming Jones for Hire (1959)
  • Sundance (1960)

Autre roman signé Richard Telfair[modifier | modifier le code]

  • Target for Tonight (1962), novélisation de la série télévisée éponyme

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 40.
  2. Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 40.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]