Richard James Cushing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard James Cushing
Image illustrative de l'article Richard James Cushing
Biographie
Naissance
Boston
Ordination sacerdotale par le
card. O'Connell
Décès (à 75 ans)
Boston
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape Jean XXIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Susanna
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. O'Connell
Fonctions épiscopales Évêque auxiliaire de Boston
Archevêque de Boston

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Richard James Cushing ( - ) est un prélat américain de l'Église catholique, archevêque de Boston (deuxième plus grand diocèse aux États-Unis) de 1944 au , date à laquelle il s'est retiré pour des raisons de santé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Cushing fait ses études au Collège de Boston et les poursuit au Séminaire Saint-Joseph avant d'être ordonné prêtre le . Envoyé à Boston par la Congrégation pour la propagation de la foi, il y passe six ans avant d'être nommé à sa tête. Nommé évêque auxiliaire en 1939, il devient, à la mort du cardinal O'Connell en 1944, administrateur du diocèse de Boston, puis son archevêque quelques mois plus tard. Mgr Cushing insiste pour que le gouvernement américain fasse commerce avec l'Espagne franquiste. Il prend également part à l'excommunication du père Joseph Freeney pour son interprétation stricte de la doctrine catholique Extra Ecclesiam nulla salus (« En dehors de l'Église, point de salut »). Des médias ont dénoncé certaines actions de Mgr Cushing comme politiques (par exemple, le Boston Globe[réf. insuffisante]).

Mgr Cushing instaure dans son archidiocèse diverses mesures de modernisation, autorise l'érection de plusieurs bâtiments administratifs, des hôpitaux, des écoles et des orphelinats. Ses campagnes de levées de fonds obtiennent de francs succès, amassant près de 300 millions pour son Église durant son mandat ecclésiastique.

Il est fait cardinal par le pape Jean XXIII en 1958. Il prend part au conclave de 1963 qui élit le pape Paul VI.

Le , le cardinal Cushing annonce sa retraite pour raison de santé, après plus de vingt-cinq ans de service. Il meurt quelques mois plus tard d'un cancer à l'âge de 75 ans. Son attitude joviale et parfois simple a fait de lui une personne bien-aimée des hommes de tous âges, milieux et croyances[réf. nécessaire].

Liens avec les Kennedy[modifier | modifier le code]

Mgr Cushing est également connu pour ses liens d'amitié avec la famille Kennedy. Il célèbre la cérémonie de mariage de John Fitzgerald Kennedy et de Jacqueline Lee Bouvier en 1953, au cours de laquelle il lit une prière spéciale du pape Pie XII. Il baptise les deux enfants des Kennedy. Mgr Cushing s'applique à faire accepter pendant la campagne présidentielle la religion catholique du candidat Kennedy au peuple américain[réf. nécessaire] majoritairement protestant et hostile à l'Église catholique.

En 1961, le cardinal Cushing donne la bénédiction à l'investiture de John Fitzgerald Kennedy comme président des États-Unis, et deux ans plus tard, célèbre son requiem à la Cathédrale Saint-Matthieu de Washington, D.C.. La veille de la messe funèbre, il accomplit un panégyrique télévisé pour le président assassiné.

Plus tard, lorsque Jacqueline Kennedy, devenue veuve, épouse en 1968 dans le rite orthodoxe un armateur grec milliardaire et divorcé de confession orthodoxe, Aristote Onassis, le cardinal Cushing prend sa défense.

Liens externes[modifier | modifier le code]