Richard Harding Davis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant une personnalité américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard Davis.
Richard Harding Davis
RHD1890.jpg

Richard Harding Davis en 1890.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Mère
Rebecca Harding Davis (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Bessie McCoy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Richard Harding Davis, né le à Philadelphie et mort le à New York, est un journaliste et écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est connu avant tout comme le premier correspondant de guerre américain à couvrir la guerre hispano-américaine, la Seconde Guerre des Boers et la Première Guerre mondiale.

Ses écrits, notamment sur les Rough Riders, sont réputés comme ayant grandement aidé la carrière politique de Theodore Roosevelt.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Stories for Boys (1891)
  • Cinderella and Other Stories (1891)
  • Gallegher, and Other Stories (1891)
  • The West from a Car Window (1892)
  • Van Bibber and Others (1892)
  • The Rulers of the Mediterranean (1893)
  • The Exiles, and Other Stories (1894)
  • Our English Cousins (1894)
  • About Paris (1895)
  • The Princess Aline (1895)
  • Three Gringos in Central America and Venezuela (1896)
  • Soldiers of Fortune (1897)
  • Cuba in War Time (1897)
  • Dr. Jameson's Raiders vs. the Johannesburg Reformers (1897)
  • A Year From a Reporter's Note-Book (1898)
  • The King's Jackal (1898)
  • The Cuban & Porto Rican Campaigns (1899)
  • The Lion and the Unicorn (1899)
  • With Both Armies (1900)
  • Ranson's Folly (1902)
  • Captain Macklin: His Memoirs (1902)
  • The Bar Sinister (1903)
  • Real Soldiers of Fortune (1906)
  • The Congo and coasts of Africa (1907)
  • The Scarlet Car (1906)
  • Vera, the Medium (1908)
  • The White Mice (1909)
  • Once Upon A Time (1910)
  • Notes of a War Correspondent (1910)
  • The Lost Road and Other Stories (1913)
  • Peace Manoeuvres; a Play in One Act (1914)
  • The Boy Scout (1914)
  • With the Allies (1914)
  • With the French in France and Salonika (1916)
  • The Man Who Could Not Lose (1916)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]