Richard Hammond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard Mark Hammond
Image illustrative de l'article Richard Hammond

Surnom Le hamster
Naissance (47 ans)
Solihull (West Midlands)
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Profession Animateur TV
Spécialité Automobile
Autres activités Écrivain
Années d'activité 2002 - présent
Site internet http://www.thehamsterscage.co.uk
Médias
Pays Angleterre , États-Unis
Télévision BBC , ITV

Richard Hammond, né le à Solihull, est un animateur de télévision et de radio britannique. Il commence sa carrière à la télévision en 2002 en coprésentant l'émission Top Gear, avec James May et Jeremy Clarkson, qui l’ont surnommé « le hamster » (en raison de sa petite taille par rapport à Clarkson et de la sonorité qui se rapproche de son nom).

Biographie[modifier | modifier le code]

Un an après ses débuts à Top Gear, Richard Hammond devient coprésentateur de Brainiac: Science Abuse, une émission scientifique à caractère humoristique sur Discovery Channel. En , il présente le tournoi annuel de concours canin anglais. Il présente également, cette même année, Should I Worry About...?, une émission scientifique diffusée sur la BBC. Il présente ensuite Petrolheads, un projet parallèle à Top Gear, mais 2005 met fin à sa présentation de Should I Worry About...? et de Brainiac: Science Abuse, à la suite de la signature d'un contrat d'exclusivité avec la BBC qui l'empêche de travailler pour une autre station de télédiffusion.

Hammond a également présenté les émissions Total Wipeout, avec Amanda Byram, Richard Hammond's Engineering Connections et Richard Hammond's Blast Lab.

En , il est victime d’un accident, lors d’un tournage de Top Gear. Ce jour-là, le véhicule qu’il pilote, un jet car, roule à plus de 460 km/h lorsque le pneu avant droit explose. Richard Hammond perd le contrôle, et après plusieurs tonneaux, son véhicule s’immobilise dans l’herbe, tête en bas. Soigné à l'hôpital de Leeds, il a diverses blessures, les plus importantes se situant au cerveau. Le tournage de l'émission a été partiellement différé, tout comme sa diffusion. En , Richard Hammond retrouve ses capacités et ses deux collègues lui rendent hommage lors d’une émission spéciale durant laquelle des images tournées lors de l’incident sont diffusées.

À la suite de cet accident, il écrit, en 2007, un livre retraçant l'événement, intitulé On The Edge: My Story. C'est la première des trois autobiographies qu'il écrit. Il rédige également, depuis 2005, des livres sur l'automobile, tels que What Not to Drive (publié en 2005) et Can You Feel the Force? (publié en 2006) et, depuis 2006, des livres pour enfants.

En 2012, il présente la série documentaire Richard Hammond's Crash Course (en), où il présente et teste, aux États-Unis, des engins du bâtiment.

Il est actuellement le présentateur de Science of Stupid[1], sur la chaîne National Geographic, une émission dans laquelle il analyse « scientifiquement » les vidéos d'accidents stupides filmés et mis en ligne par les internautes.

En avril 2015, après l'éviction de Jeremy Clarkson suivie du départ volontaire de James May, Hammond annonce lui aussi quitter Top Gear[2]. Le 30 juillet, Hammond annonce sur son compte Twitter son retour dans une nouvelle émission automobile dont la diffusion est prévue pour l'automne 2016 sur la plateforme de vidéos en streaming d'Amazon. Il présentera ce programme, nommé The Grand Tour, avec Jeremy Clarkson et James May tandis qu'Andy Wilman, ancien producteur de Top Gear ayant lui aussi quitté l'émission lors du départ de Clarkson, travaillera à la production[3]. Le contrat des trois animateurs, estimé à 250 millions de dollars, prévoit trois saisons de 12 épisodes chacune[4].

En juin 2017 il est victime d'un accident au volant d'une Rimac Concept One lors de l'enregistrement d'un épisode de The Grand Tour. C'est durant sa participation à la course de côte Bergrennen Hemberg dans le canton de Saint-Gall en Suisse qu'il sort de route. Richard Hammond parvient à s'extraire du véhicule par ses propres moyens avant que la voiture ne s'embrase. Il ne souffre finalement que d'une fracture du genou gauche[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Richard Hammond vit actuellement avec sa femme Amanda et ses deux enfants dans le Gloucestershire et possède également un appartement à Londres. Il est la plupart du temps dans son manoir de Ross-on-Wye[6] dont l'adresse a été divulguée dans un épisode de Top Gear.

Il conduit une Porsche 911, une Dodge Charger, une Jaguar Type E et une Ford Mustang GT 390 fastback de 1968[7]. Lors du test de l'Audi R8, il fait la course contre Jeremy Clarkson à bord de sa propre Porsche 911 et il utilise sa Jaguar Type E lors d'un épisode spécial de Top Gear. Il possède un Land Rover Defender en cours de restauration depuis plusieurs années.

Il possède un hélicoptère qu'il pilote lui-même. Il a obtenu sa licence sur un Bell 206[8] le 29 mars 2012. Il possède d'ailleurs un Robinson R44 Raven II.

Véhicules automobiles possédés[modifier | modifier le code]

Année Marque modèle Source
1931 Lagonda 2Litres Supercharged [9]
1942 Ford GPW [10]
195? Bentley S1 [11]
1963 Opel Kadett Episode spécial Botswana
1968 Ford Mustang GT390 [12]
1969 Dodge Charger R/T [13]
1969 Jaguar E-Type [14]
1979 MG Midget [15]
198? Land Rover 110 [16]
1985 Land Rover Range Rover
1987 Land Rover Defender [17]
1999 Lotus Esprit 350 Sport [18]
2008 Dodge Challenger SRT-8 [19]
2009 Land Rover Discovery 4 SDV6 HSE [20]
2015 Porsche 911 GT3 RS
2016 Ford Mustang [21]

Anciens véhicules automobiles possédés[modifier | modifier le code]

Année Marque Modèle Source
1976 Toyota Corolla Liftback [22]
1982 Porsche 911 SC [23],[24]
1994 BMW 850Ci
1994 Porsche 928 [13]
2006 Porsche 911 (997) Carrera S [25]
2007 Fiat 500 Twinair
2009 Aston Martin DBS Volante [26]
2009 Morgan Aeromax
2009 Lamborghini Gallardo LP560-4 Spyder
2013 Porsche 911 GT3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Science of stupid - Description », sur natgeotv.com (consulté le 24 avril 2014)
  2. (en) Sam Creighton et Ollie Gillman, « 'I won't quit my mates': Richard Hammond last to rule out return to Top Gear as producer launches scathing attack on 'meddling' BBC and Clarkson plots their next move in the pub », Daily Mail, (consulté le 1er août 2015).
  3. Mael Pilven, « Clarkson, Hammond et May signent sur Amazon ! », Auto Plus, (consulté le 1er août 2015).
  4. Mael Pilven, « Clarkson, May, Hammond : un contrat à 250 M$ ! », Auto Plus, (consulté le 1er août 2015).
  5. « Richard Hammond, star de Top Gear, a été blessé près de Saint-Gall », rts.ch,‎ (lire en ligne)
  6. « Richard Hammond ends neighbour dispute by buying £1.2m house next door », Mail Online, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  7. (en) « BBC - autos », sur BBC, (consulté le 23 septembre 2015)
  8. « Helicopter hire, helicopter charter, executive helicopter hire, CPL helicopter flight training, West Midlands, Gloucestershire, Cranfield: Heliflight - News », sur www.heliflightuk.com (consulté le 3 décembre 2017)
  9. Richard Hammond, « Richard Hammond: My lovely 1931 Lagonda », dailyrecord,‎ (lire en ligne)
  10. Richard Hammond, « Car-chaeology », sur DriveTribe, (consulté le 3 décembre 2017)
  11. (en) « It's my f'ing car .... pt 2 | DriveTribe », DriveTribe,‎ (lire en ligne)
  12. Richard Hammond, « It's My F***Ing Car », sur DriveTribe, (consulté le 3 décembre 2017)
  13. a et b « Mopar Muscle for Top Gear's Hammond - DRC Review News Article », sur www.drcreview.com (consulté le 3 décembre 2017)
  14. « More video: James drives to the studio parts 3 and 4 « Transmission – BBC Top Gear », (consulté le 3 décembre 2017)
  15. (en) « BABY DRIVE (R) | DriveTribe », DriveTribe,‎ (lire en ligne)
  16. Richard Hammond, « My dirty weekend », sur DriveTribe, (consulté le 3 décembre 2017)
  17. (en) « First his bikes – now Richard Hammond's 'Bigfoot' Defender is for sale », sur www.classicdriver.com (consulté le 3 décembre 2017)
  18. Richard Hammond, « I bought a thing! », sur DriveTribe, (consulté le 3 décembre 2017)
  19. « Dodge Challenger SRT-8 in "Top Gear" », IMCDb.org, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  20. Richard Hammond, « Perfect coming home present... », sur DriveTribe, (consulté le 3 décembre 2017)
  21. (en) Mindy Hammond, « Mindy Hammond on her big Christmas present », Express.co.uk,‎ (lire en ligne)
  22. Richard Hammond, « It's My F***Ing Car », sur DriveTribe, (consulté le 9 décembre 2017)
  23. « Porsche 911 SC in "Top Gear" », IMCDb.org, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  24. (en) « Richard Hammond's 1982 Porsche 911 SC - Sports Car Forum - MotorWorld.net », sur www.motorworld.net (consulté le 9 décembre 2017)
  25. « Porsche 911 Carrera S in "Top Gear" », IMCDb.org, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  26. (en) Alina Dumitrache, « Richard Hammond Buys Two Cars for His 40th Birthday », autoevolution,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :