Richard H. Stallings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Richard H. Stallings
Illustration.
Fonctions
Représentant des États-Unis

(8 ans)
Circonscription 2e district de l'Idaho
Prédécesseur George V. Hansen
Successeur Mike Crapo
Biographie
Nom de naissance Richard Howard Stallings
Date de naissance (77 ans)
Lieu de naissance Ogden (Utah)
Nationalité Américain
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université d'État de Weber
Université d'État de l'Utah
Colorado College (en)
Profession Professeur

Richard Howard Stallings est un homme politique américain à Ogden (Utah). Membre du Parti démocrate, il est élu du deuxième district de l'Idaho à la Chambre des représentants des États-Unis de 1985 à 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été missionnaire mormon pendant deux ans en Nouvelle-Zélande, Richard H. Stallings entre à l'université d'État de Weber d'où il sort diplômé d'un baccalauréat universitaire en 1965[1]. Diplômé de l'université d'État de l'Utah et du Colorado College (en) en 1968, il enseigne l'histoire au Ricks College (en) — une université mormone[2] — jusqu'en 1984[1].

En 1982, il se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le deuxième district de l'Idaho, un district profondément conservateur[2] qui comprend l'est de l'État[3]. Il est battu de justesse par le républicain sortant George V. Hansen[2]. Il se représente en novembre 1984 face à Hansen, condamné pour violation de règles éthiques au mois d'avril[2]. D'abord donné favori, Stallings voit son avance fondre après les questions autour des finances de la candidate démocrate à la vice-présidente Geraldine Ferraro, qui rappellent les problèmes de Hansen, qui s'estime victime de l'administration[4]. Il remporte l'élection avec moins de 200 voix d'avance sur Hansen[5]. Il est réélu en 1986, 1988 et 1990[1],[6].

En 1992, il candidate au Sénat des États-Unis pour le siège du républicain Steve Symms (en), qui ne se représente pas. Stallings est facilement battu par le maire de Boise Dirk Kempthorne[7], perdant certains comtés de la Panhandle plutôt démocrates mais peu favorables aux candidats mormons[8].

Après sa défaite, il prend la direction d'une agence de logement à Pocatello[9].

En 1997, le républicain Mike Crapo, qui a succédé à Stallings à la Chambre des représentants[7], annonce qu'il est candidat au Sénat[9]. Stallings choisit de présenter à sa succession lors des élections de 1998[3]. Il est cependant battu par le républicain Mike Simpson, qui rassemble 53 % des voix contre 45 % pour le démocrate[10].

De 2001 à 2007, il est élu au conseil municipal de Pocatello[11]. Après avoir également été président du Parti démocrate de l'Idaho, il est à nouveau candidat dans le 2e district de l'Idaho en 2014[6]. Si Stallings dispose de beaucoup moins de fonds que Simpson (28 000 dollars contre 2 300 000), ce dernier dépense une grande partie de cet argent dans une difficile primaire[12]. Le républicain sortant est facilement réélu[11].

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Richard H. Stallings est un considéré comme un démocrate modéré[3],[9] ou conservateur[7]. Il est notamment opposé à l'avortement[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « STALLINGS, Richard Howard, (1940 - ) », sur bioguide.congress.gov (consulté le 17 novembre 2017).
  2. a, b, c et d (en) Iver Peterson, « REP. HANSEN APPEARS TO TRAIL IN IDAHO », sur nytimes.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  3. a, b, c et d (en) AllPolitics, « Simpson keeps Idaho's 2nd district in GOP hands », sur edition.cnn.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  4. (en) T.R. Reid, « Rep. Hansen Fell to Bottom of Polls, Then Along Came Ferraro », sur washingtonpost.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  5. (en) Steve Green, « Hansen lawyer files voter fraud suit against Stallings », sur upi.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  6. a et b (en) Kimberlee Kruesi, « Democrat Richard Stallings Mounts Congressional Bid », sur magicvalley.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  7. a, b et c (en) « THE 1992 ELECTIONS: STATE BY STATE; West », sur nytimes.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  8. (en) Associated Press, « Will Crapo become first Mormon from Idaho to become senator? », sur deseretnews.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  9. a, b et c (en) Stuart Rothenberg, « In Idaho, A Rare Opportunity For Dems », sur edition.cnn.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  10. (en) « Election98: Idaho », sur edition.cnn.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  11. a et b (en) Eric Goodell, « Simpson Crushes Stallings in Rematch », sur magicvalley.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  12. (en) Dan Popkey, « Idaho GOP congressional incumbents have big financial advantage over Dems », sur idahostatesman.com, (consulté le 17 novembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]