Richard Glenn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard Glenn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Activités

Richard Glenn (6 février 1946 - ) est un ésotériste et un ufologue québécois (Canada) de la mouvance New Age.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Glenn a été professeur d'éducation physique pendant 18 ans, journaliste pour le seul quotidien francophone d'Ontario, Le Droit et il a été également président des loisirs de la ville de Brossard pendant six ans, bénévolement. Il est le concepteur, l'animateur et le réalisateur de l'émission Ésotérisme expérimental de 1976 à 1997. Dans cette émission hebdomadaire, il recevait des spécialistes de divers sujets occultes ayant un lien avec l'ésotérisme (phénomène OVNI, politique mondiale, sociétés secrètes, interprétation de l'origine des religions etc.). À noter, l'émission a atteint les plus hautes cotes d'écoutes à ce jour pour une émission diffusée au canal communautaire[réf. nécessaire]. Le 19 Novembre 2004 (500-10-001863-008), M. Glenn, a été reconnu coupable par la cour d'appel du Québec avoir attenté à la pudeur et avoir agressé sexuellement une personne de sexe masculin au début des années '80. La version de M. Glenn sur ces événements se retrouve sur le site d'Ésotérisme Expérimental. [1],[2].

L'ésotérisme de Richard Glenn[modifier | modifier le code]

Avant Internet, il était difficile de rendre une description brève et concise de la démarche ésotérique de M. Glenn étalée sur plusieurs décennies. Depuis 1997, son cheminement apporte un éclairage structuré face aux intérêts popularisés par internet tel les théories du complot, les enlèvements par les extraterrestres, les religions, les sciences de façon générale[3].

L'émission Ésotérisme expérimental a fait connaître Alexandre Lachance, alchimiste, Bernard de Montréal (pseudonyme), Jean Étienne Charon, physicien, Serge Monast, journaliste d'enquête international et Louis Lefebvre (écrivain), politologue ésotériste.

Richard Glenn transmet la Tradition Ésotérique par une mise à jour "à la moderne" en utilisant certains films à grand public de science-fiction et de fantastique comme outils d'enseignement dans un but de vulgarisation. Il affectionne particulièrement l'univers fantastique créé par George Lucas, Star Wars, pour lequel il consacre une large section de son site internet [2].

Publication[modifier | modifier le code]

Richard Glenn a publié Les preuves par l'épreuve aux éditions Orandia. Il a aussi créé, produit et réalisé trois vidéo-films et une pièce de théâtre : Le Petit Pharaon Ailé (1984), Le Retour du Petit Prince (1987) et Le Grand Départ (1985). L'Ermite de la Montagne (1982) a été jouée devant plus de 3 600 spectateurs.

Actuellement (2017), Richard Glenn communique par son site web et par des conférences mensuelles des notions d'ésotérisme, souvent axées sur des phénomènes inexpliqués tels que les extraterrestres et la venue du Grand Monarque entre autres.

Cette année, une portion de son travail est consacrée aux abonnés du Club CRÉÉE - Club de Recherche et Étude en Ésotérisme Expérimental - depuis 2003.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]