Richard David Precht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard David Precht

Description de cette image, également commentée ci-après

Richard David Precht (2009)

Naissance (50 ans)
Solingen
Nationalité Allemande
Profession

Richard David Precht, né le (50 ans) à Solingen, est un écrivain allemand, connu pour ses différents livres de vulgarisation scientifique sur des thèmes philosophiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard David Precht est le fils de Hans-Jürgen Precht, né le 30 avril 1933 à Hanovre. Sa mère est née le 1er août 1938 à Neuhof bei Berlin. Il a grandi dans une famille bourgeoise non conventionnelle de cinq enfants dont deux d'origine vietnamienne, adoptés en 1969 et 1972 en signe d'opposition à la Guerre du Viêt Nam. Son père, un ancien designer industriel, s'occupait de littérature ainsi que de l'organisation et de l'entretien d'une grande bibliothèque privée. Sa mère était une femme au foyer, très engagée dans l'association Terre des hommes. Les enfants ont grandi dans un milieu intellectuel proche de la gauche.

Precht obtint son Abitur (Baccalauréat allemand) au Gymnasium Schwertstraße de Solingen, puis accomplit son service civil comme diacre, en 1985. Il entama ensuite des études de philosophie, de germanistique et d'histoire de l'art à l'Université de Cologne. Il reçut un doctorat en lettres (allemandes) en 1994. De 1991 à 1995, il fut assistant scientifique de recherche en science cognitive. Aujourd'hui, Precht tient des conférences à des universités et congrès scientifiques. Durant le semestre d'hiver 2008-09, il tient une série des conférences autour des grands thèmes de la philosophie à l'Université du Luxembourg. Depuis mai 2011, il est professeur honoraire à l'université de Lüneburg, où il enseigne l'Histoire et la philosophie.

En 1997, Precht fut Arthur F. Burns Fellow dans le Chicago Tribune et en 1999 il reçut une bourse de la Fondation Heinz Kühn. En 2000-01, il devient Fellow au Collège européen de journalisme de Berlin. En 2001, il reçut le prix de journalisme pour la recherche biomédicale.

En tant qu'essayiste, il écrit pour des journaux et magazines allemands. De 2002 à 2004, il fut chroniqueur pour Literaturen, un magazine de littéraire allemand, et de 2005 à 2008 présentateur indépendant de l'émission Tageszeichen de WDR.

Precht vit avec son épouse Caroline Mart, présentatrice et rédactrice en chef adjointe luxembourgeoise de RTL Télé Lëtzebuerg, son propre fils et ses trois beaux-fils. Il vit à Cologne et au Luxembourg.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Noahs Erbe. Vom Recht der Tiere und den Grenzen des Menschen Rowohlt, Reinbek bei Hamburg 2000, ISBN 3-499-60872-3.
  • Die Kosmonauten Roman. Kiepenheuer & Witsch, Munich 2003, ISBN 978-3-462-03216-1.
  • Baader braun. In: Iris Radisch (Hrsg.): Die Besten 2004. Klagenfurter Texte. Die 28. Tage der deutschsprachigen Literatur in Klagenfurt. Piper, * München/Zürich 2004, ISBN 3-492-04648-7. (Beitrag zum Ingeborg-Bachmann-Wettbewerb 2004, online).
  • Wer bin ich – und wenn ja, wie viele? Eine philosophische Reise Goldmann, Munich 2007, ISBN 978-3-442-31143-9.
  • avec Georg Jonathan Precht: Die Instrumente des Herrn Jørgensen Roman. Goldmann, Munich 2009, ISBN 978-3-442-47115-7.
  • Liebe: Ein unordentliches Gefühl Goldmann, München 2010, ISBN 978-3-442-15554-5.
  • Die Kunst, kein Egoist zu sein. Warum wir gerne gut sein wollen und was uns davon abhält Goldmann, Munich 2010, ISBN 978-3-442-31218-4.
  • Lenin kam nur bis Lüdenscheid. Meine kleine deutsche Revolution Erweiterte Auflage. Ullstein, Berlin 2011, ISBN 978-3-548-37323-2.
  • Warum gibt es alles und nicht nichts?. Ein Ausflug in die Philosophie Goldmann, Munich 2011, ISBN 978-3-442-31238-2.
  • Anna, die Schule und der liebe Gott. Der Verrat des Bildungssystems an unseren Kindern, Goldmann, Munich 2013, ISBN 978-3-442-31261-0.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Qui suis-je et, si je suis, combien ? : Voyage en philosophie [« Wer bin ich - und wenn ja wie viele?: Eine philosophische Reise »], Belfond,‎ , 380 p. (ISBN 978-2714445520); Pocket, 2012 (ISBN 978-2266208703)
  • Amour : Déconstruction d'un sentiment [« Liebe. Ein unordentliches Gefühl »], Belfond,‎ , 401 p. (ISBN 978-2714446169)
  • L'art de ne pas être un égoïste : Pour une éthique responsable [« Die Kunst, kein Egoist zu sein. Warum wir gerne gut sein wollen und was uns davon abhält »], Belfond,‎ , 474 p. (ISBN 978-2714451156); Pocket, 2013 (ISBN 978-2266232371)
  • Pourquoi j'existe ? : Et autres leçons de philosophie pour les enfants curieux [« Warum gibt es alles und nicht nichts?. Ein Ausflug in die Philosophie »], Belfond,‎ , 160 p. (ISBN 978-2714454324)

Thèse[modifier | modifier le code]

La thèse de Precht en 1994, intitulée Die gleitende Logik der Seele. Ästhetische Selbstreflexivität in Robert Musils (« Der Mann ohne Eigenschaften »), est une analyse phénoménologique qui fait ressortir les structures, effet central du livre de Musil.

Fiction[modifier | modifier le code]

En 1999, Precht et son frère Georg Jonathan ont écrit ensemble le roman détective Das Schiff im Noor. L'action se déroule en 1985 et utilise l'île danoise de Lilleö (en réalité Ærø) comme toile de fond pour exposer un réseau complexe de motifs.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :