Richard Canal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Richard Canal
Description de cette image, également commentée ci-après
Richard Canal lors d'un interview à Tunis, décembre 2013
Naissance (68 ans)
Tarascon-sur-Ariège, Ariège
Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Richard Canal, né le à Tarascon-sur-Ariège, est un écrivain / scénariste français de science-fiction, de roman noir et de littérature générale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur de l'université Toulouse-III-Paul-Sabatier[1], il devient maître de conférences en informatique. Passionné par l'Afrique et l'Asie, il y a vécu de nombreuses années. Il a enseigné l'intelligence artificielle, les systèmes multi-agents et les algorithmes génétiques, a dirigé des départements de mathématiques informatique, des projets dans l'enseignement supérieur pour la coopération française au Sénégal et au Cameroun, une antenne de l'AUF au Laos et des Instituts de la Francophonie au Vietnam[2] et en Tunisie[3].

Insensible au phénomène de mode, Richard Canal est un ardent défenseur d'une science-fiction littéraire et stylisante. Il publie sa première nouvelle, intitulée Préméditation dans Extraordinaire magazine en 1982. Son premier écrit de science-fiction paraît dans la revue Fiction en . Sa nouvelle C.H.O.I.X est couronnée au début de 1986 par un prix décerné annuellement par la revue québécoise Solaris[4], puis sa nouvelle Étoile (1988) reçoit le grand prix de l'Imaginaire 1989[5].

La Malédiction de l'éphémère (1986) est son premier roman. Il décroche coup sur coup le prix Rosny-Aîné pour Ombres blanches en 1994[6] et pour Aube noire en 1995[6].

Il fait ses débuts dans le roman noir dès 1998 avec La Route de Mandalay. Son deuxième roman noir, Cyberdanse macabre (1999), a pour héros l'astrophysicien Mark Sidzik, un scientifique réputé, doublé d'un fin limier, qui enquête sur une multinationale de microprocesseurs frauduleuse associée à des pirates d'Internet. Gandhara (2018), tout en rendant hommage au roman noir classique à la Chandler ou Hammett est aussi un thriller postmoderne. Il raconte le périple d'un détective de Nice à Londres, de Bangkok à Kaboul, à la poursuite de lui-même dans un monde angoissé par la menace terroriste.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Science-fiction[modifier | modifier le code]

  • La Malédiction de l’Éphémère[7], La Découverte, 1986
  • Les Ambulances du Rêve[8], Fleuve Noir, 1986
  • La Légende Étoilés[9], Fleuve Noir, 1987
  • Les Voix Grises du Monde Gris[10], Fleuve Noir, 1987
  • Villes vertiges[11], L'Aurore, 1988
  • Swap-Swap, J'ai Lu n° 2836, 1990
  • La Guerre en ce Jardin, Fleuve Noir, 1991
  • Ombres Blanches, J'ai Lu n° 3455, 1993
  • Aube Noire, J'ai Lu n° 3669, 1994
  • Le Cimetière des Papillons[12], J'ai Lu n° 3908, 1995
  • La Malédiction de l’Éphémère (révisée)[13], J'ai Lu, 1996
  • Les Paradis Piégés[14], J'ai Lu n° 4483, 1997
  • Animamea (révisée de 2,3,4)[15], Imaginaires sans frontières, 2003
  • Deloria[16],[17], Mnémos, 2006
  • Upside Down[18], Mnémos, 2020

Polar / Thriller / Fantastique[modifier | modifier le code]

Littérature générale[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  1. Préméditation, Extraordinaire Magazine 3-4-5, 1982
  2. Auto-Régulation 1, Archipel n°3, 1982
  3. Auto-Régulation 2, Archipel n°4, 1982
  4. Contribution à l’étude des répercussions névrotiques de l’univers concentrationnaire sur l’individu Rivages n°10, 1983
  5. Deux Silhouettes sur un Mur de Gaufrettes, Fiction n°339, 1983
  6. Ne me quitte pas, Espaces Libres n°13, Juillet – Septembre, 1983
  7. Divertissement tragique, Edition Michel Ruf SF livre poche n°2 , 1983
  8. Radiation Blues, Rock & Folk 200, Septembre 1983
  9. Te souviens-tu de Rosa ?, Vopaliec n°54 bis, Septembre 1983
  10. Autorégulation, A&A n°86, Septembre 1983
  11. Le cœur Fracassé, Fiction n°345, Novembre 1983
  12. Les Risques du métier, Fiction n°348, février 1984
  13. Un si Joli Puits, Fiction n°350, Avril 1984
  14. Le Passé comme une Corde autour de notre Cou, Fiction Spécial Francophonie n°355 Bis, août 1984
  15. Tentation, Français d’Afrique n°11, juillet 1985
  16. Ton Linceul sera de Sable, Proxima n° 8, 4ème trimestre 1985
  17. Délivrance, Catalogue Librairie Ailleurs n°9, octobre 1985
  18. Flèche d’Azur, La Vie du Rail n°2055, juillet 1986
  19. C.H.O.I.X., Solaris n°68, Juillet Août 1986
  20. Le Dernier Village, Espaces Imaginaires n°4, 4ème trimestre 1986
  21. Le Sentier de la Désolation, Imagine n°36, Octobre 1986
  22. Comme un gosse qui entend craquer le monde, 10 Ans d’Ailleurs, Novembre 1986
  23. Étoile, J’ai Lu Univers n°88, 1988
  24. C.H.O.I.X., Proxima n°4, 1988
  25. Les Risques du métier, La frontière éclatée / Grande anthologie de la S.F./ Edition Le Livre de Poche, Novembre 1989
  26. Sur les Rives de la Mémoire, Phénix n°21, Avril 1990
  27. Mille Soleils, J’ai Lu Univers n°90, Juin 1990
  28. Hurlements, Atelier du Gué Brèves n°33-34, Juillet 1990
  29. Le lac des cygnes, Phénix n°23, Août 1990
  30. Petit Paul, Petit Jean et mon Oncle, Phénix n°26, Février 1991
  31. Villedieu coécrit avec J.C. Dunyach, Solaris n°97, Mai-Juin 1991
  32. Crever les yeux de Dieu, Denoël Territoires de l’Inquiétude n°7,1993
  33. Vers l’Éternelle Grisaille, L’Encrier Renversé n°20, Printemps 1995
  34. Les heureux damnés, J’ai Lu Anthologie Genèses, 1996
  35. Les grenats et les anges, Atelier du Gué Brèves n°52, Avril 1997
  36. HTTP://WWW.CS.Starsong, Galaxies Spécial, Mars 1998
  37. Dernier embarquement pour Cythère, Fleuve Noir Anthologie Escales sur l’horizon, Avril 1998
  38. Retour au Paradis, Libération, Décembre 1998
  39. Le souffleur de rêves coécrit avec Noé Gaillard, Fleuve Noir Anthologie Fantasy, Janvier 1999
  40. Potemkine, Solaris Numéro spécial international 127, 1999
  41. Les Aelhomin, coécrit avec Alexis Ulrich, Phénix n° Spécial 50, Mars 1999
  42. Souvenirs d’un SpiritKiller, Le Soir (Bruxelles), Mars 1999
  43. Gorée “[22], Terres des Ecrivains Site Web, Août 1999
  44. Moi, le maudit, Orion Editions Anthologie Privés de Futur, Février 2000
  45. L’homme lourd, Festival de Montmorillon 2000, Juin 2000
  46. Ton linceul sera de sable, Fleuve Noir Anthologie Royaumes, Juin 2000
  47. Le souffleur de rêves coécrit avec Noé Gaillard, Naturellement Anthologie Forces Obscures, Octobre 2000
  48. Souvenirs d'un spirit killer, Nouvelle Donne n° 22, Octobre 2000
  49. Délire psycho, Phénix n°66, Janvier 2002
  50. Mille soleils, Naturellement Anthologie Les enfants du Mirage/Les chefs-d’œuvre de la SF française 1980-1990, Mai 2002
  51. Les enfants du Chaos, Mnemos Anthologie Icares 2004, Novembre 2003
  52. Ukiyo-e, Revue Imagine, Décembre 2004
  53. Le secret de Mme Hargreaves, Mnémos Anthologie Alice, Janvier 2005
  54. L’enfant du futur, Anthologie Elric, Fleuve Noir, 2007
  55. Le choeur malade, coécrit avec Noé Gaillard, Galaxies-SF, n° 62 Décembre 2019

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SUDOC 042198534
  2. (en) Institut Francophone International, « Les Directeurs de l’IFI », sur Institut Francophone International
  3. Christophe Batier, « Appel à contribution Richard Canal »,
  4. « 1986 | Résultats de recherche | Revue Solaris », sur www.revue-solaris.com
  5. (en-US) « 1989 Grand Prix de l'Imaginaire », sur www.isfdb.org
  6. a et b « Prix Rosny aîné : lauréats | Quarante-Deux/un Honneur insoutenable », sur www.quarante-deux.org
  7. Roland C. WAGNER, Alexandre Stéphane GARCIA, « La Malédiction de l'éphémère - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  8. Éric SANVOISIN, « Les Ambulances du rêve - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  9. Éric SANVOISIN, « La Légende étoilée - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  10. Richard COMBALLOT, « Les Voix grises du monde gris - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  11. Éric SANVOISIN, « Villes-vertige - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  12. Dominique WARFA, « Le Cimetière des papillons - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  13. Alexandre Stéphane GARCIA, Jean-Claude DUNYACH, Roland C. WAGNER, « La Malédiction de l'éphémère - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  14. Jean-Claude DUNYACH, « Les Paradis piégés - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere (consulté le ).
  15. Jean-Claude DUNYACH, « Animamea - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  16. Jean-Pierre LION, « La Légende des Frahmabores - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations », sur www.belial.fr
  17. Jérôme Vincent, « La Légende des Frahmabores », sur www.actusf.com
  18. Le chien critique, « Le décor parfait pour une fin de monde », sur lechiencritique.blogspot.com, (consulté le )
  19. Pascal PATOZ, Denis GUIOT, Bruno PARA, Philippe BOULIER, « Cyberdanse macabre - Richard CANAL - Fiche livre - Critiques - Adaptations » sur le site NooSFere.
  20. isabelle roche, « Richard Canal, L’ombre du Che | lelitteraire.com », sur www.lelitteraire.com
  21. « Sortie - "Équinoxes" de Richard Canal », sur Evidence Editions (consulté le )
  22. Terresdecrivains.com, « Richard CANAL », sur www.terresdecrivains.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]