Richard Bellia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Richard Bellia
Richard Bellia IMG 7644b.jpg
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
LongwyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Site web

Richard Bellia est un photographe français, né le à Longwy. Il est spécialisé dans les portraits de musiciens depuis 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autoportrait en couleur de Richard Bellia en 2015.

Carrière[modifier | modifier le code]

Richard Bellia est né à Longwy[1] en 1962. À la fin des années 1970, il écoute Jean-Bernard Hebey sur RTL, grâce auquel il découvre Alain Bashung, The Cure, The Police, The Clash[2]. En 1978, il assiste à son premier concert, celui du groupe Téléphone à Nancy.

Lycéen, il apprend les rudiments de la photographie au club photo de son lycée et à la MJC locale[3]. Il achète son premier appareil photographique en 1980 et fait ses premières images durant un concert du groupe The Cure[4]. Sa première photographie publiée paraît dans Santiag, un fanzine réalisé entre autres par Denis Robert[5].

Ses premières photographies publiées à titre professionnel, dans Le Républicain lorrain, en 1984, montrent les groupes lorrains sélectionnés au Printemps de Bourges[2]. Il exerce d’abord en Lorraine, au Luxembourg et en Belgique où il assiste à de très nombreux concerts et festivals, puis dans toute la France.

En 1985, il professionnalise sa démarche et part s’installer à Londres où la scène rock est la plus intense, et y travaille pour plusieurs journaux anglais comme Melody Maker[5], New Musical Express, ainsi que pour des publications françaises comme le quotidien Libération, Les Inrockuptibles ou Rocksound.

En 1992, il quitte Londres[6], puis vit un peu partout en Europe, notamment à Munich, à Prague, et en Suisse où il devient animateur pour la radio Couleur 3.

En 2007, il auto-édite son premier ouvrage Un œil sur la musique. 1982- 2007, un recueil de textes et de photos autour de la musique.

Il expose ses photos en Europe (France, Belgique, Suisse, Géorgie, Royaume-Uni) et aux États-Unis.[réf. nécessaire]

Il travaille exclusivement en argentique (24x36 et moyen format, essentiellement en noir et blanc).

En 2011, il dépose le nom « rock and roll » à l’Institut national de la propriété industrielle[7], pour éviter toute utilisation commerciale du terme[8].

En novembre 2016, il publie en auto-édition une nouvelle version d'Un œil sur la musique de 800 pages, dans un format à l'italienne[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Richard Bellia a deux frères, Thierry, membre du groupe Variety Lab, et Didier. Il a une fille née en 2002[1].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Du 16/11/2018 au 02/01/2019 - Longlaville, espace Jean Ferrat, exposition consacrée à la musique et aux artistes photographiés par Richard Bellia
  • Du 14/06/2018 au 9/07/2018 - Londres, exposition consacrée à The Cure, boutique Agnès b. Covent Garden
  • Du 10/11/2016 au 26/06/2017 - Lille - Partenariat artistique avec l’Aéronef
  • Du 08/01/2015 au 07/02/2015 - Rouen - Centre André Malraux, exposition "English Rock"
  • Du 07/10/2014 au 27/10/2014 - Londres - Hotel Pullman Saint Pancras
  • Du 17/09/2014 au 30/10/2014 - Lyon - Cinéma Le Comœdia
  • Du 16/09/2014 au 29/09/2014 - Marseille - L'Alcazar
  • Du 06/06/2014 au 08/06/2014 - Lourmarin - Festival Yeah!
  • Du 11/04/2014 au 04/05/2014 - New York - Agnès b. Howard Str
  • Du 15/04/2013 au 25/07/2013 - Paris - Café de la Danse
  • Du 27/08/2012 au 29/09/2012 - Lyon - Café La Fée verte
  • Du 15/05/2012 au 27/05/2012 - Saint-Brieuc - Festival Art Rock
  • Du 28/04/2012 au 13/05/2012 - Arlon (Belgique)
  • Du 11/03/2012 au 30/05/2012 - La Rochelle - La Sirène
  • Du 16/02/2012 au 03/04/2012 - Lyon - Le Transbordeur
  • Du 10/09/2011 au 25/09/2011 - Beaucourt (Territoire de Belfort)
  • Du 23/07/2011 au 29/07/2011 - Grenoble - Festival Cabaret Frappé
  • Du 13/05/2011 au 15/05/2011 - La Roche-Posay - Festival Images en scène
  • Du 05/05/2011 au 20/05/2011 - York. Langwith College, université d'York, Heslington. R-U
  • Du 10/03/2011 au 23/04/2011 - Lausanne - Les Docks - Suisse
  • Du 04/02/2011 au 05/03/2011 - Londres - "Analog" à la galerie Riflemaker, 79 Beak Street, Regent Street, Londres W1
  • Du 07/12/2010 au 17/12/2010 - Fontenay-sous-Bois - Festival Les Aventuriers
  • Du 05/11/2010 au 20/11/2010 - Guebwiller. Couvent des Dominicains
  • Du 03/10/2010 au 14/11/2010 - Tbilissi, Géorgie. Maison de l'Europe, 1, freedom square
  • Du 20/11/2010 au 21/11/2010 - Reverst - Supermarché de l'Art.
  • Du 25/09/2010 au 26/09/2010 - Perpignan - Chapelle du Tiers Ordre - FID Festival
  • Du 23/09/2010 au 31/10/2010 - Bruxelles. Exposition "sex and rock and roll", galerie A Saint Médard
  • Du 27/08/2010 au 29/08/2010 - Paris - Festival Rock en Seine 2010 - Quarante tirages grand format
  • Du 15/05/2010 au 16/05/2010 - Lyon - Festival Nuits sonores - Théâtre des Célestins
  • Du 15/05/2009 au 15/06/2009 - Lausanne - Le Romandie
  • Du 09/05/2009 au 07/06/2009[10] - "Les Dinosaures du Rock" à l’Archéoforum - Liège (BEL)
  • Du 28/04/2009 au 19/05/2009[11] - Nuits Sonores - Lyon (Rhône)
  • Du 06/03/2009 au 03/05/2009 - Chicago - Th!nk Art Salon - Festival Cimmfest
  • Du 17/11/2008 au 19/12/2008 - La Coopérative de Mai - Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
  • Du 06/11/2008 au 14/12/2008 - Aéroport d'Orly - Orly (Val-de-Marne)
  • Du 05/12/2007 au 08/12/2007 - Transmusicales de Rennes - Rennes (Ille-et-Vilaine)
  • Du 21/06/2007 au 23/06/2007 - Festival des Invites - Villeurbanne (Rhône)

Publications[modifier | modifier le code]

  • Un œil sur la musique. 1982-2007, 2007, 260 p., 2 kg.
  • Sex and Rock and Roll 1984-2010, catalogue d'exposition, 70 p.
  • Un œil sur la musique. Photographies. 1982-2011, Transmission, 2012, 260 p., 2 kg.
(ISBN 978-2954098906) Catalogue réalisé à l'occasion de l'exposition présentée au Transbordeur du 18 janvier au 03 avril 2012.
  • Un œil sur la musique. Photographies. 1980-2016, Éditions 123 ISO, 2016, 800 p., 5 kg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Richard Bellia », sur www.petit-bulletin.fr (consulté le 11 juin 2019)
  2. a et b « Interview - Richard Bellia - Le Transbordeur », sur www.transbordeur.fr (consulté le 11 juin 2019)
  3. « Vis ma vie - Richard Bellia, photographe de concerts », sur www.brain-magazine.fr (consulté le 11 juin 2019)
  4. Laura Cambaud, « Le photographe des stars du rock Richard Bellia expose ses clichés », sur euronews, (consulté le 11 juin 2019)
  5. a et b « Richard Bellia », sur LM magazine, (consulté le 11 juin 2019)
  6. « Richard Bellia et Hugh Coltman », sur www.franceinter.fr (consulté le 11 juin 2019)
  7. « INPI – Service de recherche marques », sur bases-marques.inpi.fr (consulté le 2 août 2019)
  8. « Richard Bellia, les rockeurs dans le viseur », sur Télérama.fr (consulté le 2 août 2019)
  9. « Un oeil sur la musique : la bible photo de Richard Bellia », sur www.tplmusique.org (consulté le 2 août 2019)
  10. « Les dinosaures du Rock à l'Archéoforum », sur blog Richard Bellia,
  11. [1], sur europe.agnesb.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :