Richard Askey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Richard "Dick" Askey
Description de cette image, également commentée ci-après
Richard Askey in 1977
Naissance (85 ans)
Saint-Louis
Nationalité américain
Institutions Université de Chicago, université du Wisconsin à Madison
Formation Université Washington de Saint-Louis, université Harvard, université de Princeton
Directeur de thèse Salomon Bochner
Étudiants en thèse James A. Wilson (en)
Renommé pour polynômes d'Askey-Wilson, inégalité d'Askey-Gasper
Distinctions docteur honoris causa de l'université SASTRA

Richard "Dick" Allen Askey (né le 4 juin 1933 à Saint-Louis) est un mathématicien américain, spécialiste dans le domaine des fonctions spéciales. Les polynômes d'Askey-Wilson (en), introduits par lui en 1984 avec James A. Wilson (en), et l'inégalité d'Askey-Gasper, portent son nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Askey obtient un B.A. à l'université Washington de Saint-Louis en 1955, un M.A. à l'université Harvard en 1956, et un Ph.D. à l'université de Princeton en 1961[1] sous la direction de Salomon Bochner (titre de la thèse : « Mean Convergence of Orthogonal Series and Conjugate Series »). Il est instructeur à l’université Washington (1958–1961) et à l'université de Chicago (1961–1963), puis professeur assistant en mathématiques à l'université du Wisconsin à Madison ; en 1968 il y est nommé professeur titulaire, et depuis 2003 il y est professeur émérite[2]. Askey était Guggenheim Fellow en 1969–1970, et il a passé cette année académique au Centrum voor Wiskunde en Informatica à Amsterdam.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1983 Askey est conférencier invité au congrès international des mathématiciens (ICM)[3] à Varsovie. Il est élu fellow de l'Académie américaine des arts et des sciences en 1993[4]. En 1999, Askey est élu à l'Académie nationale des sciences (États-Unis)[5]. En 2009 il devient fellow de la Society for Industrial and Applied Mathematics (SIAM)[6]. En 2012 il devient fellow de l'American Mathematical Society[7]. Askey reçoit, en décembre 2012, le titre de docteur honoris causa[8] de l'université SASTRA (en) à Kumbakonam, en Inde.

Travaux[modifier | modifier le code]

Les polynômes d'Askey-Wilson (en) (introduits en 1984 avec James A. Wilson (en)) constituent le plus haut niveau du (q)-schéma d'Askey (en), qui définit une hiérarchie des polynômes orthogonaux de type (q)-hypergéometriques. L'inégalité d'Askey-Gasper pour les polynômes de Jacobi est un ingrédient essentiel dans la preuve, par Louis de Branges de Bourcia, de la conjecture de Bieberbach.

Askey a participé à l'édition, par Bruce Berndt, des Cahiers de Ramanujan de Ramanujan, où il a fourni, entre autres avec George Andrews, des démonstrations manquantes.

Askey s'est aussi impliqué dans l'éducation, par des commentaires et écrits sur les écoles américaines. Un de ses articles est « Good Intentions are not Enough »[9].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Richard Askey, Orthogonal polynomials and special functions, Philadelphie, SIAM, coll. « CBMS-NSF Regional Conference Series in Applied Mathematics » (no 21), , 110 p. (ISBN 0898710189, présentation en ligne).
  • Richard Askey et James Wilson, Some basic hypergeometric orthogonal polynomials that generalize Jacobi polynomials, vol. 319, coll. « Memoirs of the American Mathematical Society » (no 54), , iv+55 p. (ISBN 978-0-8218-2321-7, DOI 10.1090/memo/0319, Math Reviews 783216, lire en ligne)
  • George Andrews, Richard Askey et Ranjan Roy, Special functions, Cambridge University Press, coll. « Encyclopedia of Mathematics and Its Applications » (no 71 de Encyclopedia of Mathematics and its Applications), , 682 p. (ISBN 9780521789882) — Recension : Wimp, J., « Special functions (review) », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 37,‎ , p. 499–510 (DOI 10.1090/s0273-0979-00-00879-x, lire en ligne).
  • Richard Askey, Tom H. Koornwinder et Walter J. Schempp (éditeurs), Special functions: group theoretical aspects and applications, Reidel, , 352 p. (ISBN 1-4020-0319-6, lire en ligne). — Réimpression 2011 (Springr)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Richard Askey » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]