Richard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Richard.
Ne doit pas être confondu avec Rickards, Rickard ou Richards.

Sens et origine[modifier | modifier le code]

Richard est la forme française de l'anthroponyme germanique *Rīkaharduz, composé des deux éléments *rīkô (« commandant ») et *harduz (« fort »).

Variantes linguistiques[modifier | modifier le code]

En français, les variantes les plus fréquentes (bien que relativement rares) sont Dick, Ricard, Ricardo, Riccardo et les formes féminines Richarde et Richardine [1].

Comme prénom[modifier | modifier le code]

Personnalités chrétiennes[modifier | modifier le code]

Souverains[modifier | modifier le code]

Rois d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Ducs de Normandie[modifier | modifier le code]

Autres souverains[modifier | modifier le code]

Princes[modifier | modifier le code]

Richard comme nom de famille[modifier | modifier le code]

Il est porté par de nombreuses personnalités (par ordre alphabétique) :

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Richard est un pseudonyme notamment porté par :

Œuvres[modifier | modifier le code]

Richard est un titre notamment porté par :

théâtre et opéra

films

Toponymie[modifier | modifier le code]

Richard est un nom de lieu notamment porté par :

Autre[modifier | modifier le code]

  • Richard, une ancienne entreprise de distribution suisse, notamment dans le domaine de l'horlogerie-bijouterie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse, , 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 534.
  2. « Montjoyeux (Antoine Richard de) », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]